martinique
info locale

"Tous les moyens sont bons pour éliminer le maire de Grand-Rivière" (Joachim Bouquety)

politique
Joachim Bouquety
Joachim Bouquety, maire (divers gauche) de Grand-Rivière ©Martinique 1ère
Au lendemain de sa mise en examen dans le cadre d'éventuelles malversations entre des élus et la SMDS, Joachim Bouquety, maire de Grand-Rivière et ancien président du SCNA* (Syndicat de Communes du Nord Atlantique) pense qu'il est victime d'un complot à quelques mois des élections territoriales.
La justice vient d’ouvrir une enquête sur de possibles malversations dans le cadre de marchés publics avec la SMDS (Société Martiniquaise de Distribution et de Services). Joachim Bouquety, maire de Grand-Rivière, a été mis en examen (mercredi 29 août). Cette procédure judiciaire ne concerne pas sa gestion de la mairie mais la présidence du SCNA (Syndicat de Communes du Nord Atlantique) jusqu’en 2014.

Selon le maire de Grand-Rivière, la justice lui reproche d'avoir bénéficié de deux billets d'avions payés par la SMDS pour effectuer une mission de travail en dehors de la Martinique. "Jai été mis en examen à la demande de mon avocat pour avoir accès au dossier. Les gens pensent que quand on est mis en examen, on est déjà pratiquement en prison. Non ! la présomption d'innocence joue", soutient le maire de Grand Rivière qui crie au complot à quelques mois des élections territoriales. "On me reproche d'avoir eu deux ou trois billets pour aller voir des travaux dans le cadre de ma fonction de président du SCNA*. Le maire que je suis, gêne sur le nord-atlantique, on veut le descendre...c'est très politique. Tous les moyens sont bons pour éliminer le maire de Grand-Rivière". Joachim Bouquety s'est exprimé jeudi (20 août) sur Martinique 1ère.
Dans les rues de Grand-Rivière, nous avons surtout entendu les partisans du maire, particulièrement mobilisés pour défendre l'intégrité de leur maire.
Selon les éléments essentiels de l'enquête, un employé de la SMDS aurait demandé à un entrepreneur de surfacturer des marchés au bénéfice de certains élus. L’enquête ne fait que commencer et s’est concentrée ce jeudi (20 août) sur les services du Conseil Général avec des perquisitions qui ont duré toute la journée car la SMDS a répondu à plusieurs marchés de la collectivité. 




Le SCNA
*Le SCNA (Syndicat de Commune du Nord Atlantique) est un établissement public à caractère industriel et commercial, qui regroupe les 8 communes : Grand'Rivière, Macouba, Basse-Pointe, Ajoupa-Bouillon, Lorrain, Marigot, Sainte-Marie, Gros-Morne. Il assure la maîtrise d'ouvrage pour l'alimentation en eau potable et l'assainissement sur le territoire de ces 8 communes, soit 48 638 habitants. Il a délégué la gestion de ces services à la SMDS par affermage. Le syndicat est présidé depuis 2014 par Joseph Peraste, maire du Marigot.


Publicité