publicité

Un insecte attaque les plantations de dachines

Depuis plusieurs mois, un insecte coléoptère appelé escarbot attaque les productions de dachines. Alors même qu'il n'y a pas de véritables solutions pour l'éradiquer.

Impossible de vendre un légume après une attaque d'escarbot. © MARTINIQUE 1ERE
© MARTINIQUE 1ERE Impossible de vendre un légume après une attaque d'escarbot.
  • Irène Emonides
  • Publié le
Hervé Dagiste est exploitant agricole au Morne-Rouge, au quartier Savane Petit. Il plante des dachines sur deux hectares par an. Depuis l'année dernière, l'escarbot, appelé aussi "gros hanneton noir", attaque ses légumes. "Ça fait une dizaine d'années que l'insecte existe. Mais c'est la première fois que j'ai entre 70 et 90 % de perte", calcule Hervé Dagiste. Le coléoptère attaque les dachines et rend invendable le produit.

Les plus touchés sont les maraîchers du Morne-Rouge, Ajoupa-Bouillon et Fonds-Saint-Denis notamment. Pour limiter les dégâts, les agriculteurs vendent les légumes épluchés. En période normale, la production atteint 1 500 à 2 000 tonnes par an. La quantité est insuffisante pour répondre à la demande. Cette année, le dachine sera forcément plus rare et plus cher. 

Regardez le reportage d'Irène Emonides et André Quion-Quion : 
insecte agriculture


Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play