Les rédacteurs en chef de Martinique 1ère s'insurgent

politique
Martinique 1ère
©Martinique 1ère
La diffusion d'un reportage (mardi 15 septembre) faisant état d’un différend entre le Conseil Général et Conseil Régional sur la mise en place de la CTM a suscité une vive attaque de certains élus régionaux contre les journalistes de Martinique 1ère. Les rédacteurs en chef réagissent.

La diffusion d'un reportage (mardi 15 septembre) faisant état d’un différend entre le Conseil Général et Conseil Régional sur la mise en place de la CTM (Collectivité Territoriale de Martinique) a suscité une vive attaque de certains élus régionaux contre les journalistes de Martinique 1ère, en particulier sur les réseaux sociaux. Cette mise en cause de nos journalistes intervient à la suite d'autres faits, notamment lors de notre émission radio filmée "Décryptage", ou après d'autres reportages en télévision. 

Les rédacteurs en chef de Martinique 1ère (internet, radio et télévision) fustigent de telles attitudes. "Dans le contexte de l’Élection Territoriale de décembre prochain, les journalistes de Martinique 1ère ne sauraient être les boucs émissaires des élus en campagne ou de leurs partisans". Notre média reçoit le soutien du Club Presse Martinique et un mot de Serge Letchimy, tête de la liste "Ensemble Pour une Martinique Nouvelle".

Voici d'abord, l'intégralité de cette motion rédigée à l'attention des élus et responsables politiques locaux.
Motion Rédacteur en chef from Joseph Nodin

Le Club Presse Martinique soutient les journalistes de Martinique 1ère

 
Face à la déferlante de propos insultants exprimés par un certain nombre de personnalités politiques à l’égard de la rédaction de Martinique 1ere Télé́, le Club presse Martinique:
 
-          S’insurge contre  les qualificatifs « d’héritiers de Goebbels » et de « malpropre » prononcés à  l’encontre des journalistes du service public de l’audiovisuel
-          Rappelle, a leurs auteurs qu’une simple précision de leur part corrigerait une erreur souvent non intentionnelle
-          Constate avec regret que ces agissements se multiplient alors que la campagne pour les élections de la CTM n’en est qu’à son début.
 
Le Club presse Martinique s’élève contre toutes les tentatives d’intimidation et de menace attentatoire à la liberté́ d’expression.
 
Le Club Presse Martinique appelle les uns et les autres à la raison pour que la presse Martiniquaise puisse exercer en toute indépendance.

Serge Letchimy s'adresse aux militants de la coalition "Ensemble Pour une Martinique Nouvelle" (EPMN)

Aux membres d'EPMN
La liberté de la presse est un des fondements de notre démocratie.
 
Elle est d'autant plus précieuse en ce moment politique majeur qu'il faut tout faire pour la préserver, la protéger et la promouvoir.
Rien ne peut justifier de ne pas respecter ces valeurs essentielles de la démocratie.
Oui, les injustices, la désinformation, la manipulation politique sont difficiles à excepter et c'est humain.
Mais pour être à la hauteur de notre mission, nous devons accepter ce qui est injuste, recueillir les critiques acerbes, faire des analyses libres, contradictoires, qui sont au coeur du débat citoyen.
Nos journalistes font tout pour rester objectifs et impartiaux il faut les aider à remplir cette fonction difficile.
C'est seulement en prenant de la hauteur que nous poursuivrons la bataille dans la sérénité. 
 
(pour Serge Letchimy) Jean-François Lafontaine
Directeur de cabinet du président Conseil Régional de Martinique