martinique
info locale

Dossier des néo-titulaires : Des élèves manifestent

éducation
MARIN GREVE LYCEE
Les élèves préparent pancartes et tee-shirts pour un rassemblement prévu vendredi devant le rectorat, à Schoelcher. ©MARTINIQUE 1ERE
Ce lundi matin (21 septembre), des élèves du Lycée Montgérald au Marin ont bruyamment manifesté. Depuis deux semaines, ils n'ont pas de professeur de biologie et physiopathologie humaines. Leur enseignante fait partie des onze néo-titulaires affectés dans l'Hexagone.
Ce lundi matin (21 septembre), des élèves du Lycée Montgérald au Marin ne sont pas allés en classe. Ils ont bruyamment manifesté devant le portail de leur établissement. Depuis deux semaines, les lycéens de la filière ST2S, n'ont pas de professeur de biologie et physiopathologie humaines, alors même que la matière a un coefficient 7 au Baccalauréat. "L’année dernière, nous avions un professeur qui a été titularisé cette année. Elle a reçu son affectation en France laissant son poste vacant ici. Son remplaçant aurait été un contractuel", explique Alicia Uldry, élève de classes préparatoires au Lycée Montgérald. 

D'autres établissements scolaires seraient dans des situations similaires. "Ils existent encore des établissements où il y a des besoins non pourvus. Certaines personnes auraient dû être affectées automatiquement dans l'Académie. Mais cela n'a pas été le cas", regrette Jocelyn Présent du syndicat SNETTA FO. 

Nouveau rassemblement prévu vendredi

Concernant les onze enseignants néo-titulaires qui refusent leur affection, ils sont toujours mobilisés, plus de vingt jours après la rentrée pour obtenir un poste en Martinique. Ils ont levé leur piquet de grève installé au rectorat. Mardi (22 septembre), ils seront reçus par le président de Région.

Les élèves du Lycée Montgérald préparent, quant à eux, un rassemblement, prévu vendredi (25 septembre), devant le rectorat.
Publicité