La République Dominicaine intensifie l'expulsion des Haïtiens

haïti
Exode des Haïtiens
Des milliers d'Haïtiens fuient la République Dominicaine vers Haïti ©(capture d'écran) you tube
Chaque jour, des dizaines de sans-papiers haïtiens sont renvoyés par les autorités dominicaines. Ces derniers temps, les expulsions se sont intensifiées.
Depuis plusieurs semaines, à la frontière de Ouanaminthe entre les deux pays, le rythme s’est accéléré. Chaque jour, des dizaines de sans-papiers haïtiens sont renvoyés par les autorités dominicaines. Depuis l’expiration en juin du "Plan National de Régulation des étrangers de la République Dominicaine", les expulsions se sont intensifiées.

Certains de ces Haïtiens expulsés racontent avoir été enlevés, alors qu’ils se rendaient sur leur lieu de travail à Saint-Domingue, et conduits à la frontière sans même pouvoir repasser chez eux. Ils laissent tout derrière eux et se retrouvent dans un pays dont ils sont originaires, mais où ils n’ont parfois jamais vécu.

Un arrêt du 23 septembre 2013

Ce mercredi 23 septembre marque les deux ans de l’arrêt TC 168-13, adopté en 2013 par la République Dominicaine, enlevant la nationalité dominicaine à plusieurs milliers de personnes, pour la plupart d’ascendance haïtienne.

En ce jour anniversaire d’une loi controversée, le Collectif des organisations pour la défense des droits des migrants et rapatriés (Coddemir) demande aux organisations internationales de continuer à maintenir la pression sur l’Etat dominicain pour qu’il retire cette mesure discriminatoire, qui conduit à la déportation de milliers de personnes.