"Yan we can" : la droite lance son slogan de campagne

politique
Droite et centre Martinique
Les principales figures de la droite et du centre (Dimanche 27 septembre 2015, au Lamentin) ©A.Livori
Les principales figures de la droite et du centre, ont rassemblé leurs forces ce dimanche (27 septembre) au Lamentin, en vue des élections territoriales (6 et 13 décembre 2015). "Yan we can" est leur slogan de début de campagne. 
La liste conduite par Yan Monplaisir a réuni un peu plus de 600 personnes à l’espace DD, ce dimanche (27 septembre) au Lamentin, en vue des élections territoriales (6 et 13 décembre 2015). "Yan we can" est le slogan de campagne de la droite et du centre.

Mobilisation et appel au soutien

Hormis les ténors de la droite qui animent l’union, on a pu noter, la présence d’André Charpentier ancien maire de Basse-Pointe, Anicet Thurinay ancien député et maire du Gros-Morne, Jean-Claude Carbéty, 1er adjoint (de droite) au maire des Trois-Ilets et Violaine Diaz, 8e adjointe (de droite ) au maire de Sainte-Marie. Sainte-Marie a été l’objet de toutes les convoitises...Yan Monplaisir espère le soutien de Bruno-Nestor Azerot, député et maire de Sainte-Marie.
 

Changer la loi ?

Les membres de la liste "Ba péyi a an chans", ont émis des réserves sur l’organisation politique de la CTM (Collectivité Territoriale de Martinique) qui selon eux, ne laisse pas d’espace d’expression à l’opposition. L’union de la droite et du centre propose si elle est élue, de remanier le conseil exécutif en accordant des sièges aux listes d’opposition et de revenir au système de commission permanente. Précisons que seule une nouvelle loi peut modifier le fonctionnement de la CTM.

A (re)voir le reportage télévisé de ce dimanche 27 septembre