Taxicos et Conseil Général se rencontreront à nouveau

conflit social
Taxicos conseil général
A la mi-journée, les taxicos se sont retrouvés devant le Conseil Général à Fort-de-France. Ils ont été reçus par la présidente. ©MARTINIQUE 1ERE
Les taxicos menaçaient de perturber la circulation ce lundi (5 octobre). Dès 6 heures, des chauffeurs étaient mobilisés. A la mi-journée, ils sont arrivés au Conseil Général, à Fort-de-France. Ils ont été reçus par sa présidente, Josette Manin. Une nouvelle rencontre se tiendra jeudi (8 octobre).
Les taxicos menaçaient de perturber la circulation ce lundi matin (5 octobre). Dès 6 heures, à Case-Pilote, une douzaine de voitures s'est rassemblée au niveau de Choiseul, après les stations-services. Ils ont d'abord tourné dans le rond-point avant de mettre en place un barrage filtrant. Il y avait des ralentissements dans les deux sens.
taxicos mobilisation
Barrage filtrant à Case-Pilote ©LAV
À 7h30, les chauffeurs laissent circuler. Ils attendent de partir en opération escargot vers à Fort-de-France.

Vers 10 heures, la voiture de Ralph Monplaisir a été bloquée par les taxicos. Ils demandent au maire de Case-Pilote de prendre position dans le conflit. Tout se passe dans le calme.
Ralph Monplaisir avec les chauffeurs de taxicos
Ralph Monplaisir, le maire de Case-Pilote, avec les chauffeurs de taxicos. ©ALAIN LIVORI
Une heure plus tard, les chauffeurs ont laissé repartir le maire. Ils se dirigent vers le Conseil Général, à Fort-de-France, en opération escargot.

Mobilisation au Lamentin

Au Lamentin, sur le pont de la Lézarde, à 7 heures, les taxicos étaient là. Mais ils ne gênaient pas la circulation. Une vingtaine de voitures était stationnée sur le bas-côté de la route. 

Lézarde taxicos
Une vingtaine de taxicos mobilisée sur le pont de la Lézarde. ©SANGHA FAGOUR
Depuis, la situation a évolué. À 8 heures, les taxicos se trouvaient au niveau de la Galleria. Ils occupent la voie du TCSP et la troisième voie de l'autoroute. Les chauffeurs ne sont pas d'accord sur la suite de leur mobilisation.

Vers 10h30, les taxicos étaient au niveau du Pont de Californie. Ils font une opération escargot vers Fort-de-France. 
taxicos centre-ville
Les taxicos se rapprochent du Conseil Général. Ils sont sur la place François Mitterrand, à Fort-de-France. ©SANGHA FAGOUR

​Réunion avec le Conseil Général

À la mi-journée, les chauffeurs de taxis collectifs sont arrivés au Conseil Général. Ils ont finalement été reçus par sa présidente Josette Manin. Une nouvelle réunion se tiendra jeudi (8 octobre) à 14 heures. Il sera question du montant des indemnités et de la réorganisation des transports.

L'USET (Union Syndicale des Entrepreneurs de Transports) appelait les taxicos à la mobilisation pour protester contre le montant des indemnités votées par le Conseil Général, en l'occurrence 80 000 euros.

Regardez le reportage de Sangha Fagour et Olivier Nicolas Dit Duclos :