L'image d'un accidenté de la route bouleverse des lycéens

sécurité routière
accidenté de moto
Yoan, 28 ans, paralysé après un accident de moto depuis 2006 ©Martinique 1ère
Scène de prévention un peu rude vendredi (16 octobre) au Lycée Raymond Neris du Marin. Les animateurs de la sécurité routière et les responsables de l'établissement ont provoqué beaucoup d'émotion en invitant Yoan, 28 ans, paralysé depuis un accident de moto.
En octobre 2006, Yoan, 19 ans, est passager d’une moto renversée par le chauffard d’une voiture tout terrain. Sans casque, son crâne est enfoncé et il échappe de peu à la mort. Il aimait la musique, le football, la mer. Il venait d’intégrer l’école maritime de Trinité. Aujourd’hui, Yoan est muet, ses membres sont déformés par la paralysie. Il peut tout juste dire oui ou non d’un battement de paupière.

Le message vise à faire voir la route autrement

Le jeune homme a accepté d’affronter le regard des jeunes gens avec sa maman à ses cotés. "Le jour de l’accident, son petite frère le voyant partir l’interpelle et lui rappelle le port du casque...Yoan lui a répondu qu’il ne va pas loin", rappelle la mère de famille avec l’émotion de circonstance.

Devant son brancard, les élèves du lycée professionnel Raymond Neris du Marin, sont bouleversés et certains ne veulent plus entendre parler de moto. "Ça m’a choqué le fait de voir ce jeune là…il avait 19 ans en plus... », commente Rachel, élève de première. "Je pense que je ne vais plus monter sur une moto…ça m’a beaucoup frappé", avoue Miguel, élève de seconde.

Le massage du jour n’est pas de décourager les jeunes conducteurs de deux-roues, mais de leur faire voir la route autrement..La journée a marqué tous les esprits. Regardez...
les jeunes sensibilisés aux risques de la route à travers l'exemple d'un des leurs

Les Outre-mer en continu
Accéder au live