publicité

Une entreprise donne sa chance à Philippe, sourd-muet

Les personnes en situation de handicap ont beaucoup de mal à trouver un emploi en Martinique, malgré les obligations légales, mais certaines entreprises font des progrès dont l'hypermarché qui emploie Philippe, sourd-muet.

Philippe, sourd-muet, caissier dans un hypermarché de Fort de France © Martinique 1ère
© Martinique 1ère Philippe, sourd-muet, caissier dans un hypermarché de Fort de France
  • Martinique 1ère
  • Publié le
L’hypermarché de la périphérie de Fort de France, qui embauche Philippe Germany, 46 ans, ne fait pas de différence avec les autres caissiers, la clientèle est informée, par le biais d'un panneau que l’employé est sourd-muet. Si aujourd’hui Philippe travaille, cela n’a pas été si simple. "J’ai attendu, envoyé des lettres, je réfléchissais , je cherchais par tous les moyens à me faire embaucher…pendant deux ans, je suis resté au chômage", explique-t-il en langue des signes.

L'apport précieux d'une équipe bilingue qui communique facilement en Langue des Signes Française

 
C’est finalement par le SERAC, que l'intégration de Philippe s'est concrétisée. Association créée depuis plus de 15 ans aux Antilles Françaises, pour faciliter l’accession des sourds et des malentendants à la vie sociale, culturelle et professionnelle aux Antilles. D’autres personnes handicapées, comme Philippe sont en contrat de professionnalisation en alternance. Un contrat sanctionné par un CAP au bout du cycle.

Obligation légale difficile à respecter

En Martinique, près de 50% de personnes en situation de handicap sont au chômage malgré les obligations légales. L'employeur est tenu de prendre toutes les mesures appropriées pour permettre au travailleur handicapé d'accéder à un emploi, de le conserver et d'y progresser. Elle réaffirme et renforce l'obligation d'emploi d'au moins 6 % de personnes handicapées, y compris dans le secteur public : le dispositif de sanctions pour les entreprises ne respectant pas l'obligation est renforcé. 

Une obligation qui n’est pas bien respectée mais dans cet hypermarché, Philippe est bien intégré aux cotés de ses employeurs, de ses collègues et de la clientèle. Il vient d’obtenir son Cap et est candidat pour un éventuel CDI.
Caissier handicapé
Portrait d'un handicapé caissier dans un hypermarché de Fort de France

 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play