martinique
info locale

Faut-il s'inquiéter des récents tremblements de terre à la Dominique ?

caraïbes
Dominique: le séisme du 3 nov 2015
> A Roseau (Dominique), l'épicentre d'un séisme de 4.8 sur l'échelle de Richter ©Google Earth
Le séisme enregistré hier après-midi, 3 novembre, à Macouba avait son épicentre à Roseau, capitale de la Dominique. L’île voisine connaît depuis quelques jours une activité sismique inquiétante.
Un léger tremblement de terre d'une intensité de 4.8 sur l’échelle de Richter s'est produit au large de la Martinique le mardi 3 novembre à 17h32. Son épicentre se situait à 51 km au Nord de Macouba et plus précisément à 4km à l’est de Roseau, la capitale de la Dominique. Ce séisme, selon les experts, était d’origine tectonique. Mais tout cela n'aurait aucun rapport avec une autre série de séismes ressentis la semaine dernière, le mardi 28 octobre, dans le sud de la Dominique, dans le village de Soufrière.


Appel au calme

Il y a eu ce jour-là entre sept et treize secousses dont la plus forte a été de 3,1 de magnitude. Son origine volcanique (et non tectonique) aurait été clairement déterminée. Deux jours plus tard, le Bureau de gestion des catastrophes naturelles, l’ODM ("Office of Disaster Managment ») avait lancé un appel au calme en direction de la population. L'un de ses responsables, Steve Joseph, a affirmé sur la radio DBS qu'il fallait faire preuve de vigilance, mais "surtout nous encourageons les gens à rester calme ", a-t-il conclut.

Polémique à Trinidad

Sept des treize secousses ressenties à la Dominique le mardi 28 octobre ont été enregistrées à Trinidad par le  centre de recherche sismique, basé à l’Université des West-Indies (UWI). Le SRC (Seismic Research Center) qui a, par ailleurs, reproché leur négligence à certains gouvernements de la Caraïbe. Plusieurs pays membres du SRC, dont La Dominique, ne sont pas à jour de leur contribution financière.

Du coup, l’institution ne peut plus correctement remplir sa mission. Un de ses responsables affirme qu'en conséquence, "nous n’avons pas été en mesure de fournir des informations plus fiables sur les séismes du 28 octobre, parce que le réseau d'instruments de mesure de la Dominique n’est pas opérationnel ". Le non-paiement de leur quote-part par six des neuf pays membres entraîne en effet de sérieuses difficultés financières pour cette institution chargée de la surveillance sismique de leurs territoires.

Soufrière , église
La Soufrière, un paisible village dans le sud-est de la Dominique ©Maurice Nagou

 

Publicité