publicité

Plus de 200 sinistrés au Vauclin après les inondations

Les maisons des quartiers Petite Ravine et cité Belle Étoile au Vauclin, ont été inondées vendredi dernier (6 novembre) à cause du débordement des petits cours d’eau qui se trouvent à proximité. Plus de 200 personnes sont sinistrées.

Les habitants du Vauclin profitent du retour du soleil pour nettoyer leurs maisons, victimes des inondations (9 novembre 2015). © Martinique 1ère
© Martinique 1ère Les habitants du Vauclin profitent du retour du soleil pour nettoyer leurs maisons, victimes des inondations (9 novembre 2015).
  • Par Joseph Nodin
  • Publié le , mis à jour le
Le quartier Petite Ravine porte bien son nom. Les habitants (modestes pour la plupart) se sont installés à proximité d’une petite ravine, dans les années 50. Elle sort de son lit lors des fortes pluies, "mais jamais à ce point", constate une habitante. "L’eau est montée chez ma mère à 1m50", dit-elle avec un peu d’émotion dans la voix. 

Plus de 300 maisons recensées dans ce quartier, ont été inondées. Les habitants, ont été évacués, parfois de justesse grâce à la solidarité des voisins. "Ma mère, âgée et malade, était alitée lorsque l’eau est entrée brusquement dans la maison. Elle a eu la vie sauve après l’intervention de quatre jeunes du quartier, qui sont passés par la toiture du voisin". Au moment des pluies diluviennes, la petite ravine était devenue une rivière en furie dévastant tout sur son passage.

50 maisons inondées cité Belle Étoile

Image similaire, à quelques mètres de là, cité Belle Étoile, à côté du collège du Vauclin. Une petite rivière a débordé pour s'engouffrer dans une cinquantaine de maisons, aujourd’hui maculées de boue.

Plus de 200 sinistrés

À l'instar des autres communes sinistrées dont Rivière-Pilote, les habitants ont profité du week-end pour sauver ce qui peut l’être et surtout nettoyer les maisons pour les occuper de nouveau. "Il faut tout racheter", constate une autre habitante.

Solidarité 

Avec le soutien de la famille et des amis, il est moins difficile de supporter les conséquences de ces inondations. Les services sociaux de la mairie du Vauclin doivent proposer des solutions mais compte tenu du nombre de sinistrés, les grandes collectivités (Région et Département) devraient intervenir rapidement.

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play