Les médecins ferment leurs cabinets !

santé
Docteur et patiente
©Martinique 1ère
La grogne des médecins touche aussi la Martinique ce vendredi (13 novembre). Généralistes et spécialistes sont en grève notamment pour protester contre plusieurs dispositions du projet de loi santé publique, dont le très controversé tiers payant généralisé. 




Les syndicats de médecins ont lancé un préavis de grève ce vendredi (13 novembre). Ils prévoient 80 à 90% de grévistes. Ils mettent en cause, la généralisation du tiers payant, mesure prévue dans la loi santé de Marisol Touraine.  

Le mouvement de grève était d'abord mené par les généralistes, les spécialistes, les chirurgiens. Ils ont été rejoints par les dentistes et les infirmiers libéraux. Si les prévisions se vérifient, il ne devrait pas y avoir grand monde pour soigner les patients vendredi. Voyez le reportage de Dominique Legros 
Les médecins de Martinique, appellent aussi à la grève vendredi 13 et samedi 14, novembre 2015. Ils sont inquiets de la mise en œuvre technique du tiers payant généralisé. Reportage dans un cabinet de médecin.

Rappel des faits

L'Assemblée nationale a voté jeudi 9 avril 2015, la généralisation progressive du tiers payant, mesures phares du projet de loi de modernisation du système de santé, et l'une des plus combattues par la droite et les médecins.

Qu'est ce que le tiers payant ?

Les consultations chez le médecin sont payées par le patient. L'Assurance-maladie et sa mutuelle complémentaire, s'il en possède une, lui remboursent ensuite la totalité ou une partie des frais qu'il a avancés. Le tiers payant est un système permettant de ne pas avancer ces frais. 

Pourquoi cette fronde des médecins ?

Les médecins sont inquiets de la mise en œuvre technique du tiers payant généralisé. Beaucoup craignent les lourdeurs administratives et une augmentation de la paperasse. Il existe au total une centaine de caisses d'assurance-maladie et de complémentaires. Une multiplicité d'interlocuteurs qui risque, selon eux, de ralentir les délais de paiement. Ils redoutent également que les mutuelles puissent influencer leurs prescriptions.

Probablement pas de SOS médecins

Le service de garde et de week-end de SOS Médecin sera aussi suspendu, à la demande des syndicats  de médecins. Vous pouvez vous renseigner sur www.ars.martinique.sante.fr
Il est aussi possible d'appeler les urgences au 15, en cas d'extrême nécessité.