La dernière plénière du Conseil Régional

politique
Dernier plénière du conseil régional
La date du 19 novembre 2015 est symbolique pour le Conseil Régional de la Martinique après 32 ans d'existence. ©STEPHANIE OCTAVIA
Le Conseil Régional de la Martinique a vécu, ce jeudi (19 novembre), la dernière séance plénière de son histoire. Au mois de janvier, la Collectivité Territoriale prendra le relais. Pour ce moment historique, l'ambiance était joviale voire festive. Trente dossiers seront soumis au vote.
Le Conseil Régional de la Martinique a vécu, ce jeudi (19 novembre), la dernière séance plénière de son histoire. Puisqu'au mois de janvier, la Collectivité Territoriale prendra le relais. Pour ce moment historique, l'ambiance était joviale voire festive. Un groupe de musique jouait des airs d'antan pendant que certains se faisaient prendre en photo.

La séance a débuté par une minute de silence en hommage aux victimes des attentats du 13 novembre en Île-de-France.

région Plénière minute de silence
Une minute de silence pour honorer les victimes des attentats du vendredi 13 novembre 2015. ©MARTINIQUE 1ERE

Avant d'étudier la trentaine de dossiers à l'ordre du jour, le plus ancien agent administratif du Conseil Régional s'est exprimé. Miguel Laventure, le plus ancien conseiller régional de l'assemblée, est quant à lui revenu sur la création de l'institution en 1983. Il a aussi exprimé son impatience à passer au futur et à la CTM.
 

Une trentaine de dossiers en discussion

Malgré tout, l'heure n'était pas qu'aux embrassades et aux bons sentiments. Les passes d'armes sont encore d'actualité dans cette dernière plénière du Conseil Régional. Daniel Marie-Sainte, le chef de file des Patriotes, a rappelé le rôle de l'opposition et a appelé à plus de respect dans la CTM.

En attendant, trente dossiers étaient à l'ordre du jour. Il sera notamment question du plan de lutte contre la misère et la pauvreté. Ce jeudi matin, les conseillers régionaux ont voté la création d'une école de la 3e chance pour l'amélioration de l'insertion des prisonniers.

Les coulisses de cette journée

Une plénière comme celle-ci demande une grande organisation, que ce soit dans l'hémicycle, dans les coulisses ou même en cuisine.

Regardez le reportage de Kelly Babo et Marc-François Calmo :