De nombreux bijoux volés, retrouvés dans une maison à Fort de France

faits divers
Objets volés
L'exposition de 1053 objets volés, retrouvés lors d'une opération des gendarmes (mardi 24 novembre) quartier Balata à Fort de France ©Gendarmerie Nationale
Des trois personnes interpellées mardi matin quartier Balata, à Fort de France, deux sont en prison, une est laissée en liberté sous contrôle judiciaire, la dernière est mise hors de cause. Lors de la perquisition, les gendarmes ont retrouvé 1053 objets volés dont de nombreux bijoux.
Au début du mois d'octobre, les gendarmes débutent une enquête suite à un renseignement concernant un trafic de drogue dans une maison du quartier Balata à Fort de France. Mardi matin (24 novembre) la section de recherche, épaulée des brigades de Fort de France et du Marin envisagent d'arrêter trois personnes, deux femmes et un homme. Une des deux femmes, déjà en prison, sera extraite plus tard du centre pénitentiaire de Ducos.

1053 objets volés dont des bijoux

Les gendarmes ne trouvent pas trace de trafic de drogue mais tombent nez à nez avec une quatrième personne. Un homme de 32 ans, condamné pour cambriolages et recherché depuis plusieurs mois. Il se cachait chez la propriétaire de la maison. L'homme est porteur d'un sacré "matériel". Armes de poing, cagoule, stupéfiants, plusieurs centaines d’euros et surtout 1053 objets volés. Colliers, bagues, montres, boucles d'oreilles, broches "en métal précieux", indiquent les enquêteurs.

Ce jeudi (26 novembre) l'homme a été présenté au procureur de la république puis écroué à la prison de Ducos dans le cadre de sa précédente condamnation dans des affaires de cambriolages. Il sera convoqué ultérieurement ainsi que sa "logeuse" par le tribunal correctionnel de Fort de France pour les objets volés retrouvés dans la maison. La propriétaire reste en liberté sous contrôle judiciaire. L'autre femme de cette affaire est retournée en prison. Un autre homme est mis hors de cause.

Les objets volés seront exposés 

L'enquête se poursuit sous l'autorité du procureur de la république de Fort de France mais dès le mardi 1er décembre, les objets volés seront exposés sur la page facebook de la Gendarmerie Nationale."Cela permettra aux personnes qui ont fait l'objet de vol de reconnaître éventuellement leurs biens", précisent les enquêteurs.