publicité

La martinique présente à la COP 21

La Martinique et une dizaine de pays de la Caraibe sont présents à la  21e Conférence des parties, c’est-à-dire le rassemblement annuel de tous les pays désireux d’agir pour le climat. Elle a commencé ce lundi (30 Novembre) et va durer jusqu’au 11 Décembre à Paris.

© Martinique1ere
© Martinique1ere
  • Par Raphaël Bastide
  • Publié le
La COP 21, la réunion mondiale sur le climat a été lancée aujourd’hui au Bourget à Paris. Elle regroupe près de 150 chefs d’états. François Hollande, le président de la république a  accueilli toutes les délégations des pays participants à cette grande conférence mondiale qui se déroule on s’en doute, sous haute sécurité.

Pour faire face aux changements climatiques, les dirigeants de tous ces pays doivent s’entendre pour aboutir à un accord qui doit permettre de ne pas dépasser deux degrés de réchauffement. Dans ce concert des nations, la martinique et la caraibe tenteront de se faire une place, à l’image de l’ensemble de l’outre-mer d’ailleurs. Ces pays insulaires, espèrent être entendus surtout après le sommet climat qui s’est déroulé il y a quelques mois chez nous. Les enjeux pour nos régions sont importants car elles risquent d’être les premières touchées par ce réchauffement qui se traduit déjà par une montée du niveau des mers.

Pendant cette COP 21, ces pays seront regroupés sous le même pavillon au Bourget, baptisé Pavillon de la Grande Caraïbe. C’est un peu là que va se faire le lobbying de la Caraibe. Il va se présenter en effet comme une vitrine de ce que mettent en œuvre les pays de la zone pour faire face aux conséquences du réchauffement climatique.

Ce pavillon se veut aussi  un espace de discussion qui va viser aussi à informer l’ensemble des participants de cette COP 21 sur les effets du dérèglement climatique dans notre zone. Ce sera également une sorte d’espace ressource qui servira à soutenir les délégations lors de leurs travaux. Elles s’estiment d’ailleurs soutenues dans leur combat car n’est-ce pas François Hollande qui lui-même lançait en mai dernier ce qui a été baptisé l’appel de Fort-de-France : le chef de l’état avait appelé les pays les plus riches à être solidaires des pays pauvres dans cette lutte : «J'attends qu'il y ait une mobilisation de l'ensemble des pays caribéens parce que ce sont eux qui vont apporter des témoignages à la fois sur les risques, les conséquences du réchauffement climatique, mais aussi sur les solutions», avait-il déclaré à Madiana.


1 448 898 212

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play