Les poubelles débordent à cause de la grève des éboueurs

conflit social
Poubelles
Un point de collecte à Schoelcher après trois jours de grève à la société Fiser. ©Martinique 1ère
Les déchets ménagers ne sont plus ramassés dans 23 des 34 communes de Martinique, depuis jeudi 26 novembre à cause de la grève lancée par la CFDT à la société Fiser. Les grévistes réclament entre autres, des augmentations de salaire.
Les déchets ménagers ne sont plus ramassés dans 23 des 34 communes de Martinique, depuis jeudi 26 novembre à cause de la grève lancée par la CFDT à la société Fiser. Les grévistes réclament entre autres, des augmentations de salaire dans le cadre des NAO (Négociation Annuelle Obligatoire). En raison de cette situation, les poubelles commencent à déborder.
Direction et syndicat tentent de trouver un accord après quatre jours de grève des éboueurs (23 des 34 communes sont concernées)
Salariés et direction sont repartis dimanche soir (29 novembre) sans avoir trouvé d’accord sur les salaires. La direction propose une augmentation de 35 euros bruts mensuels. Le personnel en réclame 43. Aucun nouveau rendez-vous n’a, pour l’heure, été fixé. Les éboueurs de Fiser sont en grève depuis le jeudi 26 novembre 2015.