martinique
info locale

Les salariés d'Orange Caraibes dénoncent "un management par la terreur"

conflit social
Personnel en grève
Le personnel de la société "Orange Caraïbes" en grève (mardi 15 décembre 2015) ©Martinique 1ère
L'intersyndicale des salariés de la société "Orange Caraïbes" est en grève ce mardi (15 décembre). Les grévistes s'insurgent contre leurs conditions de travail et le licenciement de deux d'entre eux. Par ailleurs, une grève paralyse l'entreprise "Multigros" après l'échec des NAO.

Grève à "Multigros"

Une grève paralyse l'entreprise "Multigros" au Lamentin, après l'échec des NAO "Négociation Annuelle Obligatoire). Le personnel affilié à la CSTM, est mobilisé et réclame une prime de salissure de 40 euros, une augmentation de 140 euros. Après des négociations hier soir (lundi 14 décembre) la direction propose 35 euros brut. Comme l’année dernière le personnel réclame aussi le maintien de la prime de rendement. Une prime versée depuis une trentaine d’années, selon le syndicat. Pas de communication de la direction de l'entreprise, pour l'instant.

Grève chez Orange Caraïbes

L'intersyndicale des salariés de la société "Orange Caraïbes" lance une grève illimitée dès ce mardi (15 décembre). Les grévistes s'insurgent contre leurs conditions de travail et le licenciement de deux d'entre eux. Des barrages ont empêché la libre circulation au siège de l'entreprise, à la Pointe des Grives à Fort de France. Un moyen de pression utilisé par les syndicalistes sur leur direction. Ils dénoncent "la répression au travail". "Dans chacun des établissements de la société, il y a plusieurs salariés exposés à des risques psychosociaux ou en congés maladies", déclare Alex Granville, porte-parole des syndicats. La direction de l'entreprise se dit surprise par ce mouvement de grève et  confirme le licenciement de deux agents pour faute grave. (Re)voir les résumés de ces deux conflits sociaux.
L'intersyndicale de la société Orange Caraïbes est en grève ce mardi 15 décembre pour dénoncer les conditions de travail des salariés ©Martinique1ere

 

Publicité