Le "gouvernement" de la CTM est quasiment connu !

collectivité territoriale de martinique
CTM Conseil
©Martinique1ere
Cinq hommes et quatre femmes devraient être membres du Conseil exécutif vendredi (18 décembre) autour du président Alfred Marie-Jeanne. Les patriotes et la droite se partagent ce nouveau pouvoir local.

Celles et ceux qui vont siéger au conseil exécutif

Selon nos informations, aux côtés du Président Alfred Marie-Jeanne, devraient figurer Francis Carole, Louis Boutrin, Miguel Laventure, Marinette Torpille (à la place de Karine Mousseau) Sylvia Saithsootane, Aurélie Nella, Daniel Marie-Sainte et Marie Hélène Léotin.

Ces 9 colistiers du Gran Sanblé pou Ba Péyi-a An Chans montant à l’exécutif, laisseraient alors leurs places dans l’assemblée à 3 élus dans le Centre : Lucien Rangon, Christiane Bauras et Richard Barthéléry, 2 de Fort de France : Christiane Emmanuelle, et Michel Branchi, 1 de la section du Nord : Joachim Bouquety, et 2 élus dans le Sud : Denis Louis-Regis  et Josiane Pinville.

La défaite du camp Letchimy et ses conséquences...

Du côté de la nouvelle opposition, Serge Letchimy ayant décidé de  ne pas siéger à la CTM pour cette mandature, a dans un premier temps transmis sa place à Karine Roy-Camille, laquelle a aussi décidé ensuite de ne pas y aller, cédant son siège à Daniel Robin, mais il se dit que ce dernier hésiterait aussi à rempiler, auquel cas ce serait Lydie Betis qui ferait son entrée à la CTM, mais pour l’heure on n’en est pas encore là. Par ailleurs, Nicaise Monrose, le maire de Sainte Luce qui a été élu dans le Sud, a décidé de ne se consacrer qu’à son mandat municipal et laisse donc la place à Lucie Lebrave, élue de l'opposition au Vauclin.

Alfred Marie-Jeanne, présidera donc le conseil exécutif, Claude Lise, présidera l’Assemblée de la Collectivité territoriale, dont Yan Monplaisir devrait être le 1er vice-président.