Arrestation du couple soupçonné de cibler des personnes âgées aux guichets automatiques

faits divers
Guichet automatique banque
GAB (Guichet Automatique de Banque), en Martinique ©Martinique la 1ère
Le couple soupçonné de voler des personnes âgées aux guichets automatiques a été arrêté, mardi soir (22 décembre). L'homme et la femme ont été interpellés à l'aéroport Aimé Césaire du Lamentin. Ils ont été placés en garde à vue.
Le couple soupçonné de voler des personnes âgées aux guichets automatiques de banques a été arrêté, mardi soir (22 décembre). L'homme et la femme, âgés d'une quarantaine d'années, originaires du Sud de la France, ont été interpellés à l'aéroport Aimé Césaire du Lamentin. Ils s'apprêtaient à prendre l'avion direction Paris. Au moment de leur arrestation, ils transportaient plusieurs milliers d'euros. Le couple a été placé en garde à vue. Il pourrait être présenté au parquet dans la journée du jeudi (24 décembre).

En Martinique depuis une dizaine de jours, leur technique était bien rôdée selon la Police. L’homme aborde sa cible, en général une personne âgée, qui vient d’achever un retrait et la rattrape avec un billet de banque à la main, faisant croire que la victime n’a pas récupéré tout son argent. La femme reste en retrait mais jouerait visiblement un rôle perturbateur. Après avoir évoqué un dysfonctionnement de l’appareil, l’homme proposerait aux victimes de réinsérer la carte bleue et de taper le code afin de vérifier un éventuel problème. Mais à chaque fois, l’homme affirme que la carte a été avalée. C'est évidemment un leurre. Les individus récupèrent la carte avant d’effectuer plusieurs retraits.


Une dizaine de victimes au moins

La première plainte a été déposée la semaine dernière. Selon les enquêteurs, une dizaine a été enregistrée. Des recherches sont en cours pour identifier les autres victimes potentielles. Si vous pensez avoir subi cette escroquerie, vous pouvez porter plainte au commissariat de Fort-de-France. Par la suite, vous pourrez vous rapprocher de votre banque. Les victimes ayant donné volontairement leurs codes, le remboursement ne sera pas automatique. Chaque dossier sera examiné au cas par cas.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live