publicité

Alain Rapon est décédé à l'âge de 65 ans

Président de la Ligue de Football de Martinique durant 18 ans et élu régional de 2004 à 2010, Alain Rapon (65 ans) est décédé ce matin (25 décembre). Il aurait été victime d'un arrêt cardiaque au volant de son véhicule alors qu'il circulait au quartier Mansarde au Robert.

Alain Rapon est décédé ce matin. Il était âgé de 65 ans. © CAPTURE D'ECRAN
© CAPTURE D'ECRAN Alain Rapon est décédé ce matin. Il était âgé de 65 ans.
  • Martinique 1ère
  • Publié le , mis à jour le
Le monde du football est en deuil. Alain Rapon qui a été président de la Ligue de Football de Martinique (L.F.M.) de 1996 à 2008 est mort ce matin (25 décembre). Selon les premières informations, il aurait été victime d'un arrêt cardiaque alors qu'il était au volant de son véhicule non loin du quartier Mansarde au Robert.

Élu à la tête de la L.F.M. en 1996 grâce au projet "Football 2000", Alain Rapon a dirigé l'instance pendant 18 ans. Samuel Perreau, qui lui a succédé en 2008, a longtemps collaboré avec lui à la direction du football martiniquais. "C'était un homme de grande conviction", raconte Samuel Perreau.

Samuel Perreau témoigne au micro de Denis Adenet-Louvet:

Perreau hommage Rappon

Un homme hyperactif

Avant d'accéder au sommet des instances du football, Alain Rapon a été joueur à La Gauloise de Trinité puis entraîneur notamment du Réal de Tartane. Au delà du sport, ce père de famille, proviseur du lycée Lumina Sophie de Bâtelière à Schoelcher, retraité depuis peu, était un passionné de littérature. Conteur, poète et romancier, Alain Rapon a publié quatre ouvrages de 1982 à 2010.

Alain Rapon était né le 10 novembre 1950. Il était originaire du quartier Galion à Trinité. Très attaché à sa commune, il a présidé de nombreuses associations avant de se lancer en politique. En 2004, il fut Conseiller régional de Martinique sur la liste du Mouvement Indépendantiste Martiniquais aux côtés d'Alfred Marie-Jeanne. Lors de cette mandature, il a présidé la commission des sports de 2004 à 2010. Alain Rapon avait ensuite brigué le canton de Trinité en 2011 avant de tenter sa chance à la mairie en 2014. Des tentatives qui s'étaient révélées infructueuses.

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play