Les deux-roues dans le collimateur des autorités

sécurité routière
Contrôle routier vitesse gendarme
La vitesse, la consommation d'alcool et le port du casque seront particulièrement observés par les policiers et les gendarmes. ©MARTINIQUE 1ERE
L'année 2015 aura été mauvaise sur le plan de la sécurité routière pour les utilisateurs de deux-roues. Ils représentent vingt des vingt-sept morts sur les routes. En cette période de fin d'année, les autorités vont multiplier les contrôles.
Les fêtes de fin d'année sont la période de tous les excès, surtout en matière de consommation d'alcool. C'est la première cause d'accident sur les routes en Martinique. Jusqu'au dimanche (3 janvier), un dispositif exceptionnel est mis en place. Police et Gendarmerie vont multiplier les contrôles sur les axes routiers, avec alcool et vitesse en ligne de mire.

Il y aura une attention particulière sera envers les deux-roues motorisés. "On peut parler d'hécatombe", estime le chef d'escadron Serge Toire, commandant EDSR Martinique. "Ils représentent 2 % des usagers de la route sur l'île. Ils sont représentés dans 50 % de tous les accidents corporels. 70 % de tous les tués sont des usagers de deux-roues motorisés".

Regardez le reportage de Gilles Filliau et André Quion-Quion :
Intervenants :
- Chef d'escadron Serge Toire, commandant EDSR Martinique
- Lyvann Luchel, champion de Martinique de course de côte