martinique
info locale

Drame sur le parking d'un supermarché : Une dette pourrait en être à l'origine

faits divers
Scène de crime
Scène de crime du mardi 5 janvier 2016 à Fort de France ©C.Arnerin
Un homme s'est rendu aux policiers mercredi après-midi (6 janvier) au commissariat du Lamentin. Il s'agirait de l'une des deux personnes, responsables présumés de la mort de Georges Bodol, retrouvé ligoté dans sa propre voiture (mardi 5 janvier). Une dette serait à l'origine du drame.
Un homme dont nous ignorons pour l'instant l'âge et l'identité s'est présenté hier après-midi (mercredi 6 janvier) aux policiers du commissariat du Lamentin, siège également du SRPJ (Service Régional de Police Judiciaire) chargé de l'enquête. L'homme se présente comme le complice de celui qui aurait fomenté l'action qui a conduit au décès de Georges Bodol, un entrepreneur de 56 ans, retrouvé ligoté et mort dans une voiture en feu sur le parking du centre commercial de Dillon à Fort de France.

Des scènes précises figurent sur les caméras de surveillance

Les descriptions assez précises des témoins de cette scène de crime ont beaucoup aidé les enquêteurs. Mais le visionnage des caméras de surveillance de l'hypermarché a considérablement accéléré l'enquête. Dès le mardi après-midi (5 janvier) les policiers avaient déjà identifié deux suspects, dont celui qui s'est rendu. L'autre devrait être arrêté dans peu de temps.

Tué pour une dette de 4 000 € ?

Mercredi soir (6 janvier) les internautes, en particulier sur Twitter, s'emparaient des derniers développements d'une affaire qui interpelle autant qu'elle semble inquiéter l'opinion publique. Une dette de 4 000 € serait à l'origine de ce drame. 

Publicité