Siméon Salpétrier s'en est allé !

politique
Siméon Salpétrier
Siméon Salpétrier (1940/2016) un des membres fondateurs de la Fédération Socialiste de Martinique ©Martinique 1ère
Siméon Salpétier, membre-fondateur de la Fédération Socialiste de Martinique, est décédé ce mardi ( 12 janvier) à l'âge de 76 ans. L'ancien chef des socialistes martiniquais s'était fait remarquer en 2014 dans une lettre ouverte au président de la République, contre la CTM.
Siméon Salpétrier, un des membres fondateurs de la Fédération Socialiste de Martinique, est décédé ce mardi ( 12 janvier). L'ancien chef des socialistes martiniquais s'était fait remarquer en 2014 dans une lettre ouverte au président de la République, contre les conditions de la mise en place de la Collectivité Territoriale de Martinique. 
Dans l'une de ses dernières prises de position avant sa mort, Siméon Salpétrier dénonçait les conditions de la mise en place de la Collectivité Territoriale de Martinique, dans une lettre au chef de l'État.

Un des relais "des années Mitterrand"

Siméon Salpétrier, professeur de collège de profession, fut omniprésent sur la scène politique martiniquaise. Premier Secrétaire de la Fédération Socialiste de Martinique (1977-1984). Il fut un fervent animateur du comité de soutien à François Mitterrand lors des présidentielles de 1981 et 1988. Mandataire de Lionel Jospin, lors de l'élection présidentielle de 1995, il aura moins de réussite. Le candidat socialiste sera battu par Jacques Chirac.

L'incarnation des valeurs de gauche

Siméon Salpétrier a multiplié les mandats locaux. Conseiller municipal du Lorrain dans les années 80, conseiller général (1992-1998) et puissant président de la commission transport. À ce titre, l'histoire retiendra l'image où il se prépare à répondre à une agression d'un syndicaliste dans l'enceinte même de l'institution, pendant une grève des taxicos.
Image forte de la vie politique locale, le jour d'une altercation entre les élus et les syndicalistes des taxicos dans l'enceinte du Conseil Général. Siméon Salpétrier fut pris à partie
De son action et ses efforts pour organiser le transport en Martinique, ses collègues disent qu'il a pensé le tracé actuel du TCSP.

Siméon Salpétrier a aussi occupé le siège de conseiller régional (1983-1990) avec Aimé Césaire et Camille Darsieres (PPM, Parti progressiste Martiniquais) puis (2002-2004). En 1993 il est candidat aux élections législatives, sans succès. Homme de conviction, son propos mettait constamment en avant les valeurs de gauche. Siméon Salpétrier avait 76 ans.

Réaction de tristesse des dirigeants de la Fédération Socialiste de Martinique 

Mort de Siméon Salpétrier: réaction de la FSM from Joseph Nodin



Les Outre-mer en continu
Accéder au live