Le Gros-Morne s’équipe de vidéosurveillance

vie locale
Gros-Morne commune de Martinique
Les caméras seront placées aux entrées et sorties du bourg, aux abords des places et du collège. ©Vanessa Etienne
Les élus du Gros-Morne font installer des caméras dans des points stratégiques du bourg, afin de mieux lutter contre la violence et de répondre au sentiment d'insécurité dans la commune.
Treize caméras seront opérationnelles dans la commune fin décembre 2016. Elles permettront de sécuriser les rues et places du bourg du Gros-Morne. Les travaux vont débuter au mois de juin 2016 et devront durer 6 mois (coût de l’opération entre 80.000 et 100.000 euros en fonction de l’appel d’offres). 
Outre les câblages et la pose des caméras, un CSU (centre de surveillance urbain) sera aussi monté.

Combattre toutes les formes de violence au Gros-Morne

Gilbert Couturier, le maire du Gros-Morne, se bat pour favoriser la tranquillité publique et éviter les actes d’incivilités ou de violence. Pour combatte ces fléaux, la municipalité a remis en place le conseil local de sécurité et de prévention de la délinquance (CLSPD).

Les partenaires de ce dispositif : l'Éducation nationale, la justice, la gendarmerie et la police étaient réunis le 10 septembre dernier et ont signé un nouveau contrat local de sécurité qui englobe l’installation de ces caméras de vidéosurveillance. Elles seront placées aux entrées et sorties du bourg, et aux abords des places et du collège.