Schoelcher n'a pas assez d'argent pour organiser le vidé en pyjama

politique
Vidé en pyjama
Vidé en pyjama dans les rues de Schoelcher (2015) ©Martinique 1ère
Le traditionnel vidé en pyjama du lundi gras de la ville de Schoelcher ne se tiendra pas cette année pour des raisons budgétaires prévient la municipalité. Plusieurs manifestations festives ne sont pas reconduites par la municipalité pour tenter de revenir à l’équilibre financier.
Pyjamas, nuisettes collants, les petites tenues sexy et les excentricités de toutes sortes...l’animation que connaissait Schoelcher et ses quartiers limitrophes, disparaît l’espace d’une année, promet la mairie.

Le traditionnel vidé en pyjama du lundi gras n’aura donc pas lieu. La Ville entend donner la priorité  aux dépenses obligatoires compte tenu d’une situation budgétaire difficile à cause de la baisse des dotations d’État.

Les priorités se portent sur le paiement des charges du personnel, des factures d’eau et d’électricité, l’éducation des enfants, l’encadrement des enfants, le service de cantine, la prise en charge des personnes  en situation de précarité, les seniors isolés…

Les précisions de Felix Catherine, adjoint au maire de Schoelcher.