martinique
info locale

Zika : L'insecticide suspecté dans les cas de microcéphalie n'est pas utilisé en Martinique

zika
Lutte anti-moustique
La lutte anti-moustique s'organise en Martinique ©Martinique 1ère
Un rapport met en cause un produit chimique pour lutter contre les moustiques qui serait responsable des milliers de cas de malformations crâniennes en Amérique du sud. Ce produit n'est pas utilisé en Martinique.
Un rapport met en cause un produit chimique utilisé pour lutter contre les moustiques et qui serait responsable des milliers de cas de malformations crâniennes chez des nouveaux-nés en Amérique du sud. Un problème jusque-là imputé au virus Zika. 
 

Produit non utilisé en Martinique

Ce rapport, menée par l'équipe du Docteur Avila Vazquez, un pédiatre spécialisé en néonatalogie, s'intéresse aux effets du pyriproxyfene, un insecticide répandu dans l'eau qui empêche la reproduction des moustiques. 

Fabriqué par l'entreprise Sumitomo Chemical (un "partenaire stratégique" de Monsanto, selon le magazine Paris Match), il est utilisé depuis un an et demi au Brésil et se retrouve dans l'eau potable. 

Comment une telle chose est-elle possible ? Et ce produit, est-il utilisé en Martinique ? Non ! Répondent les spécialistes, car en Europe, il n'est pas homologué. "Il faut revoir toute notre dépendance aux traitements chimiques...il convient de faire la chasse à toutes les stagnations d'eau", plaide André Yebakima, le spécialiste de la lutte anti-moustique en Martinique.
 
Un rapport met en cause un produit chimique utilisé pour lutter contre les moustiques et responsable de cas de malformations chez des nouveaux-nés.
Intervenant : André Yebakima, service de démoustication de Martinique