Des élèves sont sur les traces des martiniquais qui ont reconstruit la ville d'Étain

histoire
Jeunes au lycée
Un voyage pédagogique et culturel pour une cinquantaine de jeunes martiniquais. ©Martinique 1ère
Une cinquantaine de jeunes sont à Étain (Lorraine), une ville reconstruite après la première guerre mondiale par des martiniquais. La place principale de la ville, porte même le nom de la Martinique, en hommage à ses valeureux travailleurs.
Une cinquantaine de jeunes martiniquais sont à Étain (Lorraine). Une ville reconstruite par des martiniquais, après la première guerre mondiale (1914-1918). La place principale de cette ville de l'est de la France, porte même le nom de la Martinique. 

Des élèves du lycée professionnel du Robert, du collège de Terreville à Schoelcher, du collège du Vauclin. 54 adolescents encadrés par des enseignants, des anciens combattants et un prêtre, soit 92 personnes au total pour ce voyage.

Sandrine Andrivon-Milton, professeur d’histoire, rappelle à ces jeunes gens le contexte de l'époque dans cette ville de l'est, qui a connu les affres de la première guerre mondiale (1914-1918). "La Martinique a été choisie pour reconstruire la ville d’Étain", explique le professeur. "Vous êtes au courant qu’il y a une chanson, c’est l’Alsace, c’est la Lorraine, dans notre patrimoine musical ?". Une chanson qui fait référence au rôle héroïque des martiniquais dans cette région de France.
 
Reportage Irène Emonides et Thierry Maisonneuve
Des élèves préparent un voyage à Étain, dans l'est de la France, sur les traces des anciens combattants martiniquais de la guerre 1914-1918