Un policier emblématique prend sa retraite

distinction
Policiers
Franck Desrumaux, directeur de la sécurité publique de Martinique, José Gusto et Lenaïg Lebail (chef de la sûreté) ©FEM
Après 37 ans de carrière au sein de la Police Nationale, José Gusto, 61 ans, surnommé par ses collègues "Gros Dossier", s'en va à la retraite après une vie professionnelle bien remplie.
José Gusto quitte la Martinique à l'âge de 17 ans pour effectuer son service militaire en France. Il s'engage pour une longue période, qui va durer cinq bonnes années. Il obtient une première distinction : La médaille militaire grâce à son implication et son dévouement au Tchad où il sera confronté à la dure réalité de la guerre.
 

Personnage emblématique

Fonctionnaire de police à partir de 1978, il entame son métier d'abord en région parisienne, au commissariat de police du Blanc Ménil. Il fait notamment partie de la compagnie de circulation de Seine Saint Denis. En 2001 José Gusto regagne son île natale, il est affecté à la DDSP (Direction de la Sécurité Publique).
 
Ce personnage emblématique de la Police Nationale, a souvent eu les bons contacts et le bon flair pour faire avancer les dossiers les plus sensibles. Il est ensuite dirigé vers la BAC (Brigade Anti Criminalité) en 2009. Il intègre ensuite la Sûreté Départementale où il termine cette longue carrière après 37 ans de service.
Policiers
Les collègues de José Gusto ont salué son travail pendant ces longues années ©FEM
Des souvenirs extraordinaires !
 
Parmi les  faits les plus marquants de sa carrière : Le sauvetage d'un homme dans la Seine, ce dernier abandonné par son épouse, lui avait alors reproché de lui avoir sauvé la vie. Il se souvient aussi des interventions les plus délicates dont une prise d'otages en Italie.

Les nombreuses arrestations parfois très dangereuses, comme celle d'un Antillais  très longuement recherché pour grand banditisme en France et interpellé au Lamentin par les hommes de la BAC. Ils avaient alors reçu les félicitations des autorités Parisiennes. Dans un coin de sa mémoire, il n'oublie pas l'interpellation d'un étranger armé, en possession de 47 000 euros et d'un kilo de cocaïne alors qu'il s’apprêtait à laisser le territoire.

Une carrière intense pour José Gusto, "Gros dossier", au péril de sa vie et de celle de ses nombreux collègues présents ce vendredi (19 février) au commissariat de Police à Fort de France. Ils sont venus en masse en présence du directeur de la Police et d'autres chefs de service.

Tous ont exprimé leur gratitude et leur affection à cet homme de terrain. "Gros dossier" est maintenant davantage disponible pour son épouse, sa fille étudiante à Paris, et la pêche, sa passion.