publicité

Les pompiers se remobilisent sans bloquer

Mobilisation des pompiers autour de la préfecture ce lundi matin (22 février), mais pas d’opération molokoy ni de blocage sur les routes...pour l'instant.

Forte mobilisation des pompiers (lundi 15 février 2016 blocage du carrefour principal du Marin) © Denis Drailine
© Denis Drailine Forte mobilisation des pompiers (lundi 15 février 2016 blocage du carrefour principal du Marin)
  • Ronan Bonnec
  • Publié le , mis à jour le
"Encore plus déterminés que lundi dernier", c’est ainsi que Michael Cavely, secrétaire général de la CGTM décrit l’état d’esprit des sapeurs pompiers après une semaine de mobilisation. Les manifestants réclament toujours un financement du SDIS (Service d'Incendie et de Secours), concret et durable pour rétablir une situation devenue très préoccupante au fil des ans.

Budget largement incomplet

Le schéma départemental de couverture des risques, signé en 2013 annonçait un financement à hauteur de 45 millions d'euros, pour un fonctionnement minimal, pour l’instant il est de 25 millions. Le compte n’y est donc pas pour les pompiers. Malgré une avance de la CTM (Collectivité Territoriale de Martinique), le budget reste insuffisant. Selon les pompiers, chacun se renvoie la balle. Ils dénoncent une multitude d’interlocuteurs, 36 au total avec les différentes communes, la CTM et l’Etat, solliciré dès ce lundi matin (22 février).

Pas d’opération molokoy ni de blocage de routes

La CGTM, FO, le syndicat des officiers et le collectif des sapeurs pompiers volontaires ont rendez-vous avec le préfet afin d’obtenir un arbitrage pour le non-paiement des cotisations des maires. Ils veulent mettre l’État face à ses responsabilités car ils estiment que la sécurité civile n’est plus opérationnelle en Martinique. Une mobilisation des soldats du feu qui se poursuit donc aujourd’hui autour de la préfecture aux alentours de 8h, mais pas d’opération molokoy ni de blocage sur la rocade...pour l'instant.

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play