martinique
info locale

Crise des Pompiers : L'apaisement ou le chaos ?

pompiers
grève Pompiers
Les pompiers ont défilé dans les rues de Fort-de-France, le jeudi (11 février). C'est le début de leur mobilisation. ©RONAN BONNEC
C’est la réunion de la dernière chance ce mercredi 24 février, à Fort-de-France. Le représentant de l'État, facilite une rencontre entre les maires, les conseillers territoriaux, et les pompiers pour un financement concret et durable du SDIS (Service d'Incendie et de Secours).
Après quatorze jours de mobilisation, les pompiers réclament un financement du SDIS à la hauteur des missions prévues par le schéma départemental de couverture des risques. Le budget de la structure est de plus de 27 millions d'euros, mais l'absence de certains financeurs met ce budget en grande difficulté. Pour les syndicats, il manque 8 millions d'euros de contribution communale obligatoire.

Le président de la Collectivité Territoriale de Martinique a annoncé le déblocage en urgence, d'une enveloppe de 6 millions d'euros et espère que les maires trouveront des solutions. "Notre commune doit 1 million d'euros", reconnaît le maire du Lorrain, "mais où vais-je trouver cet argent ? Je ne l'ai pas"...
 

Des  pompiers mobilisés depuis la fin du carnaval


11 Février

Les sapeurs-pompiers de Martinique se mobilisent. "Le SDIS Martinique est dans une situation financière critique", résume Mickael Cavély, délégué syndical CGTM pompier. "Les salaires de février et de mars sont compromis". Ceux de janvier ont été payés en retard.

15 février 

Les pompiers bloquent la voie entre Le Lamentin et Fort de France en mettant en place un barrage filtrant au niveau de l’échangeur de Chateauboeuf. En fin de matinée ils se rendent au Marin, pour rencontrer le maire, Rodolphe Désiré. Ce dernier est absent. 
 

16 Février

Plénière de l'Assemblée de Martinique :  Les pompiers obtiennent  de la plénière de la Collectivité Territoriale, l'assurance d'un déblocage de 6 millions d'euros.

Christian Edmond-Mariette, (président du SDIS de 2001 à 2015) estime qu'il faut traiter le dossier du financement avec beaucoup de patience et avec la volonté de trouver des solutions. "La Martinique n’a pas évolué correctement en terme de contribution de la collectivité principale"

17 février

Réunion avec l’association des maires à la maison des collectivités à l’Etang Z’Abricot à Fort-de-France. Aucun accord n’a été signé avec les maires, en particulier avec ceux qui ne s’acquittent pas de leurs dettes auprès du Service d’Incendie et de Secours. 

22 février

Le préfet annonce une table ronde avec les maires et la CTM mercredi 24 février. Certains pompiers disent ouvertement qu'ils sont très déterminés. "I Ja lè pou yo koumansé konprann ké nou déterminé" déclare  Mickael Cavély délégué syndical CGTM pompier.

23 février

Les pompiers rencontrent Claude Lise. Le président de l'Assemblée de Martinique écoute avec attention ses interlocuteurs et envisage d'apporter son expérience pour résoudre ce problème. 

Publicité