martinique
info locale

22 Mai en Martinique : la commune du Prêcheur lance les festivités ce jeudi après-midi

histoire
Le Prêcheur
La commune du Prêcheur a retenu comme thème "Mé Sonjé" pour les commémorations de l'abolition de l'esclavage du 22 mai ©DR
Ce  22 mai a pour thème au Prêcheur "Mé Sonjé". Compte tenu de la phase de déconfinement liée au Covid-19 les manifestations populaires sont revues à une autre échelle et diffusées sur les réseaux sociaux. Le Prêcheur met en ligne ce jeudi 21 mai à 15 heures des vidéos historiques.
"Mé Sonjé" au Prêcheur est avant tout numérique ce jeudi 21 mai à partir de 15 heures. Les  temps forts seront diffusés et popularisés sur les réseaux sociaux du Prêcheur et du MIR (Mouvement International pour les Réparations).
 
Des réalisations vidéos ont été tournées pour ce 22 mai. Gilbert Pago s’exprimera sur : Francis Fabule, premier marron du Prêcheur et de l'abbé Teuillier, curé de l’époque.

Léo Ursulet parlera de  Félix Grelet : son rôle lors de l'évacuation avant l'éruption. Maurice Henri fera le parallele  entre l'éruption de 1902 et de 1930.

Il y aura également des textes lus par Sonia Bertrand et Emile Pelti.
 

Le Mir termine sa marche symbolique


Le président du mouvement international pour les réparations, Garcin Malsa, termine sa marche symbolique ce  jeudi 21 mai dans l'après-midi au Prêcheur.
Il a rappelé que "le Covid avait bousculé les habitudes, mais n‘avait pas altéré sa détermination pour les réparations et le devoir de mémoire".
Konvwa pou réparasyon 2020
Konvwa pou réparasyon 2020. ©MIR
Moins nombreux et dans une autre organisation, pour respecter les consignes sanitaires, le convoi symbolique s’arrêtera à Saint-Pierre, devant la stèle de l‘esclave Romain, devant l’habitation Sainte-Philomène.

Au Prêcheur,  tout un cérémonial sobre est prévu. La délégation sera reçue par Marcellin Nadeau.

Compte tenu du contexte lié à la pandémie du covid 19, le convoi pour la réparation a marqué symboliquement la date du 10 mai 2020 par une marche de 5 km à Sainte-Anne et un hommage aux salines autour de l’eau.
 

Le groupe PÉYI-A commémore le 22 mai


"Dans le cadre de la commémoration de l’insurrection anti-esclavagiste victorieuse du 22 mé 1848 et dans ce contexte de crise sanitaire, PÉYI-A observera un moment de célébration très sobre en partenariat avec la ville du Prêcheur, la CSTM et le groupe des patriotes IEMO.

Nous procéderons au dépôt de gerbes sur deux lieux de mémoire :
09h : au pied de la stèle au quartier Sainte-Philomène à Saint-Pierre
10h : route des fusillés au Prêcheur.

Les moments de rassemblement étant à proscrire en cette période, les membres présents représenteront l’ensemble de nos camarades
", indique la formation politique du député Jean-Philippe Nilor et Marcellin Nadeau, le maire du Prêcheur.