22 nouveaux gendarmes en Martinique pour renouveler l’effectif de la compagnie de Trinité

sécurité
Gendarmerie
Cérémonie de prise de fonction de 22 gendarmes a Trinité ©Gendarmerie de Trinité
La compagnie de gendarmerie de Trinité, au nord atlantique, vient d’accueillir 22 nouveaux militaires. Ils sont déployés comme leurs prédécesseurs dans les brigades du Robert, de Sainte-Marie, du Gros-Morne, du Lorrain, de Basse-Pointe et celle de la ville trinitéenne. Une partie de ces effectifs intègre la cellule recherche et le PSIG (Peloton de Surveillance et d’Intervention de la Gendarmerie).

L’effectif de la compagnie de gendarmerie de Trinité a changé. Les 22 nouveaux militaires qui ont remplacé leurs anciens collègues, seront ventilés dans 6 brigades du nord atlantique, au Robert, à Sainte-Marie, au Gros-Morne, au Lorrain, à Basse-Pointe et au poste trinitéen). Une partie de cette nouvelle équipe est affectée à la cellule recherche et au PSIG (Peloton de Surveillance et d’Intervention de la Gendarmerie).

La mission des militaires dure en moyenne entre 3 et 5 ans selon le territoire d’affectation (…). En fait, les gendarmes sont astreints à une obligation de mobilité, que ce soient les officiers ou les sous-officiers, en tenant compte toutefois de certaines situations. La gendarmerie renouvelle ses effectifs à peu près d’un tiers chaque année.

Gendarmerie de Trinité

Cette nouvelle équipe prend ses fonctions dans un contexte accru de faits divers et d’homicides (22 depuis le début de l’année à ce jour), une réalité qu’intègre les missions de la gendarmerie sur le terrain.

Les difficultés auxquelles ils feront face, sont la délinquance, la lutte contre les violences intra-familiales, ainsi que la prolifération des armes et des stupéfiants.

Compagnie de Trinité  

100 militaires sont actuellement déployés sur la zone nord atlantique. Au total, la gendarmerie de Martinique compte 620 personnels (dont les administratifs) et 260 réservistes.