martinique
info locale

473 millions d'euros pour développer la Martinique dans les prochaines années

travaux publics
Vue aérienne
Survol de la ville de Fort-de-France (Martinique). ©Martiniquela1ère
Les Contrats de Convergence et de Transformation visent à financer notamment la construction d’infrastructures jusqu’en 2022. Concernant La Martinique ce sont plus de 473 millions d'euros qui seront engagés au total, pour satisfaire plusieurs priorités dans des secteurs ciblés.
 
Les Contrats de Convergence et de Transformation (CCT), signés en début de semaine au ministère des outremers entre le gouvernement et sept collectivités ultramarines dont la Martinique, visent à financer notamment la construction d’infrastructures jusqu’en 2022, avec un apport financier global de l’Etat de plus de 2 milliard d’euros.
 

Formation, équipement du port, gestion des déchets...


Pour la Martinique, ce sont plus de 473 millions d'euros qui seront engagés au total, pour satisfaire plusieurs priorités dans des secteurs ciblés.

Plus de 163 millions d’euros rien que pour la formation professionnelle, pour l’innovation des contenus et l’adaptabilité aux besoins des entreprises.
Le futur lycée de la mer et l’institut de l’économie bleue vont recevoir 12,4 millions, afin de valoriser les métiers de cette filière marine.
 

60,5 millions consacrés au plan séisme


La modernisation des équipements portuaires pour la plaisance est aussi au menu, pour augmenter la capacité d’accueil des navires. Coût estimé : 21,2 millions.
 
Autre cible, la gestion des déchets, en améliorant le tri sélectif, parallèlement au développement de l’économie circulaire, pour 13 millions d’euros.
 
La transition énergétique vers des énergies propres va coûter 16 millions d’euros.
 
Dans le cadre du Plan Séisme Antilles, 60,5 millions seront consacrés notamment à la construction ou à la consolidation du bâti, (en particulier les écoles et les casernes de pompiers).
 
725 000 euros pour le réaménagement des zones côtières menacées par l’érosion et le déplacement des habitations exposées…
 
À noter aussi la création d’un internat de la réussite à Saint-Pierre dédié aux élèves du nord pour 9,7 millions.
 
Pour les soins médicaux et la prise en charge sociale, 24,6 millions d’euros sont prévus, et enfin 58 millions accordés à la culture et au sport. 
Publicité