4e vague de Covid en Martinique : reconfinement pour 3 semaines et couvre-feu avancé à 19h

coronavirus
Stanislas Cazelles
Le préfet de la Martinique, Stanislas Cazelles, conférence de presse du 28 juillet 2021 ©Aurelie Treuil
Le préfet Stanislas Cazelles a annoncé ce mercredi 28 juillet 2021, un renforcement des restrictions au vu de la situation sanitaire "très fortement dégradée" selon les autorités. A compter du samedi 31, reconfinement pour 3 semaines, avec clause de revoyure et couvre-feu avancé à 19h.

Le ton grave, Stanislas Cazelles a annoncé lors d’une conférence de presse, plusieurs mesures contraignantes, au vu de la situation sanitaire qui continue de se dégrader en Martinique d’après la dernière courbe d’évolution du virus, avec un CHU sous tension.

Rien que pour les deux premiers jours de la semaine en cours (lundi 26 et mardi 27 juillet 2021), le directeur adjoint de l’Agence Régionale de Santé, Olivier Coudin, a indiqué "1100 nouveaux cas" dans l'île.

Reconfinement

Le confinement c'est une mesure de dernier ressort mais nous y sommes contraints aujourd'hui, compte tenu de la situation. 

 

Donc un confinement sera mis en place à compter de ce week-end et pour 3 semaines, avec une clause de revoyure mi-août.

Il a pour objectif de casser la courbe, faire baisser le nombre de contaminations et protéger aussi le territoire en vue de la rentrée scolaire.

(Le préfet)

 

Couvre-feu dès 19h

 

Ce confinement ce sera d'abord dans la journée de 5h00 à 19h. Tout déplacement de plus de 10 km autour du domicile sera soumis à une attestation. Quant au couvre-feu, il sera ramené à 19h, avec des conditions de circulation plus strictes. Les activités professionnelles continuent a indiqué le préfet et "en télétravail le plus largement possible".

En outre, les activités de consultation médicales et de soins, ainsi que l'accès à la vaccination se poursuivent. Les déplacements pour motifs familiaux impérieux, l'assistance aux personnes vulnérables et les gardes d'enfants sont considérés comme des "motifs de déplacements légitimes". Idem pour les démarches judiciaires ou administratives, les transports et les transferts vers l'aéroport, "à la différence des précédents confinements" note le représentant de l’Etat.

Ouverture autorisée des commerces

 

Les commerces pourront rester ouverts sans distinction entre commerces essentiels et commerces non essentiels, et la plupart des activités culturelles pourront aussi se prolonger dans la mesure où elles se font avec un masque.

 

"Les restaurants, les salles de sports et les lieux sportifs couverts ne pourront pas continuer leur activité" a précisé Stanislas Cazelles dans sa communication.

A la plage… du sport uniquement

 

Je demande aux personnes qui ont l'habitude, pendant 3 semaines de ne pas aller sur les plages pour y déjeuner (…).

Il faut privilégier ce qu'on appelle les plages dynamiques, c'est à dire le fait d'aller à la plage faire du sport, dans le rayon des 10 km.

 

Sur les activités maritimes et de plaisance, je rappelle que la règle des 6 à bord sera de nouveau appliquée.

Covid 19
Synthèse des mesures de lutte contre l'épidemie de Covid19 à la date du 28 juillet 2021 ©Préfecture de Martinique

Après avoir évoqué ce qu’il appelle de "fausses informations" et insisté sur la situation "préoccupante" de l’hôpital public, Stanislas Cazelles a souligné que ces mesures ont été concertées notamment avec les élus, à savoir "les 34 maires, la Collectivité, les parlementaires, les grands services publics et les chambres consulaires". Des échanges "sur la situation, les mesures à prendre, les mesures prises, leur ressenti auprès de la population", ont été maintenus chaque jeudi depuis un an et demi, a informé le préfet.

Avant de conclure, il a invité les martiniquais à se faire vacciner.

Faites-le pour les jeunes, faites-le pour les enfants, faites-le pour ceux qui risquent de perdre leur emploi, faites-le pour la dette que nous allons laisser à ceux qui nous suivent, faisons-le pour les grands parents.

(Stanislas Cazelles)

 

Revoir le Facebook live de Martinique la 1ere consacré à conférence de presse du préfet Stanislas Cazelles (28 juillet 2021)