6 mois de sensibilisation dans les communes avec l’association "Zéro Déchet Martinique"

pollution
Déchets / dépôts sauvages
Exemple de déchets et dépôts sauvages (image d'illustration) ©Capture Facebook groupe SEEN / CACEM / DR

Durant un semestre, l’association "Zéro Déchet Martinique" a décidé de sillonner l’île en caravane, afin de sensibiliser la population à la réduction des ordures. Des ateliers, des animations, des projections, des débats et des nettoyages de sites sont prévus.

"Nous voulons tous le meilleur pour nos enfants, alors plutôt que de les couvrir de cadeaux à Noël, offrons-leur un monde propre et viable".

Cette phrase exprime à elle seule, toute la motivation de l’association "Zéro Déchet Martinique". Celle-ci s’est donnée pour mission, la récupération et la revente d’objets encore utilisables cédés par des particuliers ou des entreprises.

ZDM propose également des ateliers aux société et aux collectivités, "afin d’apprendre à faire sa lessive, son dentifrice, son liquide vaisselle …", ainsi qu’une plateforme gratuite de ventes en ligne à l’intention des artisans "qui proposent des alternatives zéro déchet"

Association Zéro Déchets Martinique
L'association Zéro Déchets Martinique lance son opération de sensibilisation pour un semestre. ©zd972.com / DR

A compter du vendredi 12 mars 2021, l’association ZDM prend son bâton de pèlerin pour sensibiliser la population sur le fléau des déchets qui défigurent l’environnement. Toutes les municipalités sont confrontées à cette problématique (dépôts sauvages d’ordures, VHU…), mais les habitudes ont la dent dure.

Déchets / devise association Zéro déchet Martinique
Une des devises de l'association zd972.com ©zd972.com / DR

La "caravane mobile zéro déchet" sera lancée au boulodrome du Robert (le 12 mars, à partir de 9h), pour cette campagne de sensibilisation de 6 mois. Élèves et étudiants seront également visités.

Lanceur d’alerte

 

ZDM est l’antenne locale de Zéro Waste France. C'est une association "citoyenne et indépendante", qui agit auprès de tous les publics : citoyens, élus, professionnels, et entreprises (…), créée en 1997 sous le nom de Centre national d’information indépendante sur les déchets (Cniid) – dénomination qu’elle conservera jusqu’en juin 2014.

A l’origine, son rôle de lanceur d’alerte est primordial : il s’agit notamment de faire connaître les dangers de l’incinération des déchets pour obtenir une réglementation plus contraignante sur les rejets des installations (par exemple sur les dioxines).

 

Rapidement, l’association décide de s’attaquer à la source du problème : la production de déchets et, plus largement, le gaspillage des ressources naturelles.

(Zéro Déchet Martinique)

 

Depuis sa création, l’association est majoritairement financée par les dons des citoyens, "qui lui permettent de rester indépendante vis-à-vis des pouvoirs publics et des entreprises".

En 2019, plus de la moitié du financement de Zero Waste France reposait sur les dons de près de 4000 adhérents.

Le calendrier de la caravane mobile du zéro déchet, est disponible ►ICI