7 athlètes de Martinique se préparent pour les Paralympiques de Paris 2024

cyclisme
7 jeunes martiniquais visent les jeux paralympiques de 2024 à Paris ©Martinique la 1ère
D' ici à 2 ans, sept athlètes martiniquais envisagent de se qualifier pour les Jeux Paralympiques de Paris de 2024. Un défi important pour certains. Mais après tous les obstacles déjà surmontés par ces athlètes de haut niveau, leur objectif est tout à fait réalisable.(Re)voir le reportage d’Irène Emonides et Patrice Château-Dégât.

Le groupe de 7 martiniquais est composé de jeunes gens qui pratiquent le judo, la natation, le cyclisme, l'escrime ou l'haltérophilie.

Ils sont tous licenciés au sein de clubs comme l’Aiglon du Lamentin, le Longvilliers, le Golden Star, le Foyal Club Handisport, Transnage et Madinina Bike.

Ils ont un objectif commun : se qualifier pour les Jeux Paralympiques de Paris de 2024. Certes le temps est court mais ces athlètes ont déjà réalisé des exploits encore plus difficiles.

Des jeunes préparent les jeux paralympiques
Des jeunes préparent les jeux paralympiques de 2024 à Paris. ©Martinique la 1ère

Nicolas Ferjule, blessé par arme à feu, a reconstruit sa vie grâce au judo et la natation. 

Yannis Cidolit, vainqueur du tour cycliste de la Martinique juniors a dû trouver la force de continuer après un accident en mer en 2020.

Roulyo Habran, originaire de Guyane, a revu ses ambitions de devenir footballeur professionnel après un accident du travail.

D’autres, comme l’escrimeuse Anne-Sophie Maximin, élue meilleure sportive martiniquaise en 2011, a déjà remporté des médailles aux championnats du monde.

Pour l’escrimeur Hervé Amalou, qui a participé aux championnats de la Martinique, de la France et du monde, le handicap n’est pas un frein mais un tremplin pour affronter les difficultés de la vie.

Tous font partie de l’AVAP (Association Aides aux Victimes par l’activité physique).

Ils sont soutenus par le cabinet d'avocats Corinne Boulogne Yang-Ting.