8 ans après, la justice ignore qui a tué la jeune touriste Magalie Mejean en Martinique, mais des langues se délient

justice
La disparition et la mort de la jeune touriste Magalie Mejean sont inexpliquées 8 ans après. ©Martinique la 1ère
La jeune touriste Magalie Méjean disparue le 17 décembre 2013, a été retrouvée morte le 23 janvier 2014 à Base-Pointe. Dans ce reportage, des hommes auditionnés durant les premières investigations, nous confient des éléments qu’ils n’avaient pas communiqués aux enquêteurs durant leur audition.

Les parents de Magalie Mejean qui sont en contact avec le ministère de l’intérieur et les magistrats veulent toute la vérité sur le décès de leur fille en Martinique.

Le 17 décembre 2013 elle disparaît dans le Nord Atlantique. Le 23 janvier 2014 son corps dans un état de décomposition avancé est retrouvé à Chalvet à Basse Pointe.

Une information pour meurtre est ouverte par le parquet de Fort-de-France. Depuis, quatre juges d’instruction se sont succédé dans ce dossier. Tout laisse à penser à une mise en scène bien organisée.

Les parents parlent d'enquête négligée 

Magalie Mejean aurait-elle été enlevée séquestrée puis assassinée et ramenée à Chalvet non loin d’un sentier pédestre. Ce sont ses parents qui avaient retrouvé ses effets personnels sur les lieux de la découverte du corps.

Ils sont encore scandalisés et parlent de négligence des gendarmes. Des parents qui pensent que beaucoup de personnes possèdent des éléments concernant les conditions de la mort de leur fille.

Magalie Mejean qui avait 28 ans au moment du drame, était en passe d’être titularisée professionnelle dans le corps des sapeurs-pompiers à Caen (Calvados).