À Rivière Pilote, les électeurs pensent que le chef indépendantiste Alfred Marie-Jeanne, a livré le combat de trop

élections
Rivière-Pilote après la défaite d'Alfred Marie-Jeanne ©Martinique la 1ère
Alfred Marie-Jeanne, ancien député, ancien président du conseil exécutif, a subi une humiliante défaite samedi face au député sortant Jean-Philippe Nilor dans la 4e circonscription. Il gagne de justesse seulement à Rivière-Pilote, la commune qu'il a dirigé de 1971 à 2000.

Alfred Marie-Jeanne : 1 855 voix, Jean-Philippe Nilor : 1 649 voix, à Rivière-Pilote.

C'est la seule commune du sud qui a placé Alfred Marie Jeanne en tête samedi 18 juin 2022  au second tour des législatives.

Mais avec 206 voix d'avance, impossible de renverser l'écrasante majorité donnée partout ailleurs à son concurrent, le député sortant Jean-Philippe Nilor.

Au lendemain de ce résultat, les électeurs de Rivière-Pilote ont un peu de vague à l'âme.

Le chef du MIM (Mouvement Indépendantiste Martiniquais), ancien député de la circonscription pendant 20 ans, ancien président du conseil exécutif de la CTM (2015 à 2021), ancien maire de Rivière-Pilote (1971 à 2000), a probablement livré "le combat de trop", de l'avis de ses propres partisans.