À Saint-Vincent et les Grenadines, l'activité du volcan "la Soufrière" est sur le déclin

monde
Saint-Vincent et les Grenadines, volcan la Soufrière
À Saint-Vincent et les Grenadines, les éruptions volcaniques de la Soufrière ont transformé la topographie du pays. ©Uwiseismic
Depuis quelques semaines, les scientifiques qui surveillent la Soufrière, le volcan de Saint-Vincent et les Grenadines, constatent un ralentissement de l’activité éruptive. L'alerte jaune a été décrété par le gouvernement. Les derniers sinistrés dans les abris d'urgence peuvent retourner chez eux.

Le volcanologue Richard Robertson, suit l’évolution des éruptions à la Soufrière depuis le début de l’activité le 9 avril 2021. Le volcan dont la dernière explosion remonte au 22 avril, 2021, est en train de se calmer.

Depuis quelques jours on a enregistré quelques séismes. L’activité actuelle est symptomatique d’un phénomène en déclin.

Professeur Richard Robertson, volcanologue

 

Il y a une baisse des émissions de gaz. Les experts estiment que les gaz seront indétectables dans quelques temps.

Les bulletins d’informations quotidiens des scientifiques émis sur la chaine de la radio d'État vont cesser, faute d'informations à donner à la population. 

Les volcanologues profitent de cet acalmie du volcan pour retourner sur le terrain et constater les modifications de topographie du volcan. Ils profitent également pour poser des nouveaux instruments de surveillance en remplacement de ceux qui ont été détruits pendant les éruptions. Une station sismique a été installée au sommet de la Soufrière avec l'aide d’un hélicoptère de la marine britannique.

Aujourd’hui, différentes cartographies aériennes sont en cours de réalisation. Elles sont d’une importance primordiale pour le travail de l’observatoire et pour le gouvernement pour lancer les différents niveaux d’alerte.

Les équipes qui ont accédé au sommet, constatent un paysage transformé. Il n’y a plus de dôme. Des immenses quantités de lave volcanique ont poussé autour d’un nouveau cratère. Le lieu est encore instable, chaud et dépourvu de végétation. Un petit lac, rempli d’eau chaude se trouve dans le cratère.  

Les habitués du volcan s'y rendent à nouveau

 

Desron Rodriguez, guide touristique de Saint-Vincent et les Grenadines, qui a été arrêté par la police pendant la phase éruptive du volcan, est retourné au sommet de la Soufrière avec ses amis.

St. Vincent et les Grenadines Desron Rodriguez
Desron Rodriguez au sommet de la Soufrière. ©desronrodriguezinstagram

Baptisé Lava Man, l’homme de lave, par ses milliers de fans sur les réseaux sociaux, Rodriguez a profité de l’occasion pour se baigner dans le nouveau lac.

Saint-Vincent et les Grenadines lac au sommet du volcan.
A St. Vincent et les Grenadines, Desron Rodriguez et ses amis se baignent dans le nouveau lac au sommet du volcan. ©desronrodriguezinstagram

Les experts estiment que le pire est passé. Les autorités ont baissé le niveau d'alerte d'orange à jaune. Les derniers sinistrés encore dans les abris d'urgence peuvent enfin retourner chez eux.