À table pour le traditionnel "matoutou" de crabes de Martinique

traditions
Matoutou
Le matoutou de crabes est le plat traditionnel des fêtes de Pâques en Martinique. ©Martinique la 1ère

Le matoutou de crabes, plat traditionnel des fêtes de pâques, sera au menu ce week-end. Mais pour déguster ces crustacés, il faut les pêcher plusieurs jours auparavant, puis les engraisser afin d’améliorer la saveur de leur chaire lorsque vient le moment de les consommer.   

Chaque année, les crabes de terre s’invitent sur les tables familiales, une tradition culinaire des fêtes de pâques (et de la pentecôte), comme pour les pois d’angole et le ragoût de porc que l’on déguste à Noël, mais à condition de ne pas être allergique aux crustacés.

Ces derniers sont traqués quelques semaines auparavant, puis nourris et engraissés afin d’améliorer le goût de leur chair avant d’être consommés. Ce matoutou est dégusté habituellement avec du riz, accompagné de haricots rouges parfois.

Matoutou de crabe d'or
Le matoutou d'une participante lors d'un concours de recettes en 2018. ©Thierry Maisonneuve

Le matoutou de crabes (ou matété en Guadeloupe) fait aussi souvent l’objet de concours grand public, car la préparation varie d’une marmite à l’autre. Mais à l’issue de la cuisson, sa saveur est toujours un délice, quelle que soit la recette.

(Re)voir le reportage grand format de Stéphanie Octavia et d’Eddy Bellerose.

Le fameux Matoutou de crabe de Martinique pour les fêtes de Pâques

Le crabe de terre (Cardisoma guanhumi), est la seule espèce de crustacé réglementée en Martinique. Sa capture, sa vente et son achat sont interdits pour ceux dont la largeur de la carapace est inférieure à 7 cm (sans les pattes). Au delà de 7cm, ils ne peuvent être capturés que du 16 juin au 14 février.

(Source : DEAL de la Martinique)

Les Outre-mer en continu
Accéder au live