Les adventistes de Martinique de Guadeloupe et de Guyane vont prier pendant 100 jours pour faire face au Covid-19

coronavirus
Église adventiste
église adventiste de Sainte-Marie ©D. Bétis
Les adventistes sont entrés en prière pour 100 jours, depuis le vendredi 27 mars 2020. La communauté des églises adventistes de Martinique, Guyane et de Guadeloupe a demandé à ses membres et sympathisants d’offrir à Dieu un temps d’invocation pour les personnes malades ou infectées du Covid 19.  
La communauté adventiste du 7e jour de Martinique, de Guyane et de Guadeloupe est entrée en prière pour 100 jours. Ils prient pour les malades infectés du Covid 19. Outre les malades, les adventistes du 7e jour font appel au Saint Esprit pour aider les dirigeants des gouvernements à prendre de bonnes décisions.

Cette crise est l’occasion pour eux de (re)découvrir la puissance de la prière. Durant ces 100 jours, les pasteurs et les dirigeants proposent à leurs membres et symphatisants d’offrir à Dieu un temps d’invocation pour ceux qui souffrent et pour leurs familles.
 

Près de 35 000 voix pour la prière 


La communauté adventiste est répartie de la manière suivante :19 églises et 3500 membres pour la Guyane, 76 églises et 12 000 pratiquants en Guadeloupe. La Martinique compte 72 églises et possède 17 000 membres.

Le pasteur Eddy Michel Carpin, président de la Fédération, compte sur le civisme des fidèles respectueux des obligations de confinement.

Ces 100 jours de prière se font principalement à domicile. Toutes les églises sont fermées dans le respect de l’arrêté ministériel afin de limiter les déplacements et les contacts.

Le congrès mondial des adventistes prévu cette année est reporté à cause de la crise sanitaire. La décision a été prise le 19 mars par la direction de l'église adventiste du septième jour.

Les Outre-mer en continu
Accéder au live