Déconfinement : les compagnies aériennes régionales vont reprendre leurs vols entre la Guadeloupe et la Martinique

vie locale
Avion
©JCS
Air Caraïbes et Air Antilles reprennent leurs vols commerciaux entre la Guadeloupe et la Martinique à partir du 11 mai 2020. La suppression de la quatorzaine a été annoncée par le préfet (Jeudi 7 mai) sous réserve de respecter les conditions de déplacement prévues dans le cadre du déconfinement. 
L'activité de l'aéroport Aimé Césaire au Lamentin est réduite au minimum depuis la crise sanitaire liée à l'épidémie de coronavirus (16 mars 2020).
 

Plus de quatorzaine entre les îles


La suppression de la quatorzaine entre la Guadeloupe et la Martinique a été annoncée par le préfet Stanislas Cazelles ce jeudi 7 mai 2020. Les deux départements sont au même niveau sanitaire.
Un espace sanitaire commun existe entre la Guadeloupe, les îles du nord et la Martinique. Il n'y pas d'obligation de mettre en quatorzaine les passagers débarquant à Pôle Caraibes ou à l'aéroport Aimé Césaire. 

Les conditions de déplacement pour motifs impérieux (familiaux ou santé ou professionnels) devront néanmoins être respectées. 
 

Reprise planifiée


Cette reprise d'activité permet de relancer les deux plateformes aéroportuaires.
Air Antilles et Air Caraïbes souhaitaient reprendre deux vols chacun par semaine entre Pointe-à-Pitre et Fort-de-France. 

Ces vols s'ajouteront à celui réalisé par Air France le mardi à 13 h (Pointe-à-Pitre-FDF-Cayenne) et à 19 h (Cayenne-FDF-Pointe-à-Pitre). 
 

Attente pour les vols longs courriers


Toujours dans l'attente de décision, la reprise des vols entre Paris et la Martinique par Air Caraïbes, Corsair et Level. Une reprise subordonnée à la réouverture de l'aéroport d'Orly fermé depuis le 1e avril 2020.
L'Etat n'a en effet pas donné d'indications claires sur cette date. Une décision devrait être prise fin mai. 

Dans l'attente, neuf compagnies aériennes, dont Air Caraïbes et Corsair et Level ont demandé à l'Etat de fixer au vendredi 26 juin 2020 la date de réouverture de l'aéroport d'Orly. 

Autant d'incertitudes qui ne peuvent permettre à Frantz Thodiard, président du Directoire de la Société Aéroport Martinique Aimé Césaire (SAMAC) de se prononcer sur l'avenir proche et notamment sur le retour des martiniquais en juin, comme cela se fait habituellement. 

Les commerces de l'aéroport rouvriront à partir du lundi 11 mai. A savoir la restauration et les boutiques de souvenirs en plus de la pharmacie restée ouverte pendant le confinement.

L'activité du fret, du lundi au vendredi et les deux vols commerciaux entre Paris et la Martinique sont maintenus. 
 

Baisse de 50 % du chiffre d'affaires


La chute de l'activité de l'aéroport Aimé Césaire est évaluée à une baisse de 50 % du chiffre d'affaires. 

"Un retour au niveau d'activité de 2019 ne pourra être envisageable qu'en 2023". 

- Frantz Thodiard. Président du Directoire de la Société Aéroport Martinique Aimé Césaire (SAMAC).


97 % des 145 salariés sont en chômage partiel depuis l'arrêt des activités de l'aéroport Aimé Césaire. 
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live