Baisse vertigineuse du trafic aérien en Martinique depuis le début de crise sanitaire

vie locale
Aeroport Aimé Césaire
©JCS
Avec 762 210 passagers transportés de janvier à août 2020 contre plus de 1,4 millions sur la même période en 2019, l'aéroport Aimé Césaire enregistre un recul impressionnant de son trafic aérien. La crise sanitaire frappe durement un aéroport qui affichait un certificat de bonne santé en 2019. 
Le trafic passagers affiche un recul de -49,18% depuis le début de l’année 2020, soit 762 210 passagers transportés contre plus de 1,4 millions à Août 2019.

Sur le seul mois d’Août, la fréquentation a diminué de -45,78% sur le trafic avec 111 715 passagers transportés.

Une évolution plutôt positive affirme la direction de l'aéroport Aimé Césaire par rapport au mois de Juillet dernier qui affichait un taux de trafic à -56,49%.
 

Trafic international : -92,43%


Le faible trafic constaté concerne essentiellement la reprise des vols vers et au départ de la Belgique avec Air Belgium sur le segment Europe.

Concernant la part "Caraïbe International", Air Antilles a repris ses vols vers la Barbade, Sainte-Lucie et la Dominique au départ de Fort-de-France depuis le 8 Août 2020.

La compagnie Air Canada opère à nouveau depuis le 9 Août, à raison d’un vol direct hebdomadaire entre Montréal et Fort-de-France.
 

Trafic national : -40,39%


Bien que la reprise des vols reste encore largement en deçà des résultats de trafic habituels, du fait du maintien des protocoles mis en place (mesures barrière à bord des avions, test RT-PCR de dépistage du Coronavirus au départ de la France) en raison du contexte sanitaire, on note une légère amélioration concernant le trafic sur les segments France (-39,33%) et Guadeloupe (-36,89%), par rapport au mois dernier (respectivement -52,90% et -43,12% en Juillet 2020).

En revanche, le segment Guyane (-84,74%) est toujours fortement impacté par les mesures sanitaires imposées : motif impérieux de déplacement, test RT-PCR de dépistage de Coronavirus 72h avant le départ et mise en septaine à l’arrivée sur le territoire.

Enfin, le fret affiche un résultat positif de 4,66%, dû à la légère reprise des vols et donc des capacités de transport disponibles. 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live