martinique
info locale

Affaire Kalash-Louisy Berté : le policier a été débouté sur la forme

justice
Louisy Berthé / Kalash
©Martinique la 1ère
Le TGI de Fort-de-France a tranché en faveur de l’artiste Kalash, dans le dossier qui l’oppose au fonctionnaire de police Louisy Berté. Ce dernier avait porté plainte contre le chanteur pour diffusion de sa voix dans une vidéo.
Lundi dernier (4 novembre 2019), l'avocat du fonctionnaire, avait demandé le retrait de la voix de son client au début et à la fin de la vidéo du dernier clip de l’artiste Kalash. Mais le conseil de ce dernier (Maître Eddy Arneton) avait évoqué une nullité de procédure.

Après examen, le Tribunal de Grande Instance de Fort-de-France s’est prononcé en faveur du chanteur pour vice de forme. La requête de Louisy Berté n’a donc pas été retenue par le juge des référés, car c'est l'adresse administrative du policier qui figurait sur les documents au lieu de son adresse privée, "pour des raisons de sécurité" a expliqué son avocat (Maître Louis-Philippe Sutty).
 

Louisy Berté condamné à supporter les frais


Du coup, l’artiste de dance-hall pourra garder son clip "mada" en l’état, une vidéo laquelle a enregistré depuis le début de cette affaire, plus de 4 millions de vues. quant au policier, il a été condamné aux dépens (au titre de l’article 700 du code de procédure civile), c’est à dire qu’il devra payer tout ou partie du coût du procès supporté par son son adversaire.

Louisy Berté ne compte pas en rester là, car son avocat pourrait demander la relance d'une nouvelle procédure.
Quant à Kalash, il réagit avec sérenité.
Publicité