Affaire Kéziah Nuissier : levée du contrôle judiciaire pour le militant accusé de violence contre la police

justice
Avocat
©Stéphane Lupon
Le militant anti-chlordécone n'a plus l'obligation de se rendre à la gendarmerie de Schoelcher comme cela lui était signifié par la justice. Ses avocats saluent la décision du tribunal correctionnel de Fort-de-France.
Levée du contrôle judiciaire pour le militant anti-chlordécone Kéziah Nuissier. Le tribunal correctionnel a accédé à la demande des avocats.

Des avocats qui ont savouré cette décision lors d'une conférence de presse jeudi (13 août 2020) à la maison des syndicats (Fort-de-France), en présence, entre autres de la mère du jeune homme.

Ce jeune militant de 23 ans avait été hospitalisé au début du mois de juillet après les affrontements avec les forces de l’ordre devant le commissariat de Police de Fort de France.Ses avocats réclamaient le retrait des mesures de contrôle judiciaire, en raison de son état de santé. Il présentait suite à une arrestation qui a fait le tour des réseaux sociaux, notamment un traumatisme crânien, ou des hématomes sur le corps.

Il lui est toujours interdit de se trouver à la rue Victor Sévère (rue du commissariat de Fort de France) et d'être en possession d'une arme.

Kéziah Nuissier doit comparaitre devant le Tribunal Correctionnel le 27 août 2020, selon la procédure de comparution immédiate. 
Conférence de presse affaire Kéziah Nuissier
Mère de Kéziah Nuissier accompagnée du collectif des avocats lors de la conférence de presse (jeudi 13 août 2020) à la Maison des Syndicats. ©Sangha Fagour
Les Outre-mer en continu
Accéder au live