L'agent héroïque Jean-Claude Bernabé décoré pour acte de courage et de dévouement

distinction
distinction Jean-Claude Bernabé
Jean-Claude Bernabé a reçu sa décoration des mains du préfet Franck Robine mardi 8 mai. ©FB Préfet de la Martinique
Le surveillant brigadier Jean-Claude Bernabé a été décoré par le préfet, ce mardi 8 mai à Fort-de-France, pour acte de courage et de dévouement. Le 8 avril dernier, il n'avait pas hésité à neutraliser un individu qui tentait de braquer une station-service au Lamentin avec un coutelas.
Roulement de tambour, proclamation officielle du préfet "au nom du ministre de l'Intérieur nous vous décernons la médaille d'argent pour acte de courage et de dévouement", l'instant est solennel. Le surveillant brigadier Jean-Claude Bernabé est très fier. 
Son acte de bravoure du 8 avril dernier a fait de lui un héros.

Une cérémonie particulière


Ainsi, ce mardi 8 mai sur la place de la Savane à Fort-de-France, il a été décoré par le préfet. 
Il a reçu sa distinction au cours de la cérémonie de commémoration de la victoire du 8 mai 1945, comme partout en France. 

"C'est une grande fierté, une grande reconnaissance de la part du préfet et de l'administration pénitentiaire qui a été présente aujourd'hui lors de cette cérémonie.
 Je suis très fier de représenter l'administration pénitentiaire et de donner une image à cette fonction publique qui mérite beaucoup", affirme avec émotion Jean-Claude Bernabé. 


Il y a un mois, le surveillant de prison n'avait pas hésité à neutraliser un individu qui tentait de braquer une station-service au Lamentin armé d'un coutelas. Un acte de bravoure qui avait rapidement été salué par le syndicat pénitentiaire FO qui réclamait la reconnaissance de l'agent.
 Il avait été reçu par le préfet quelques jours plus tard. 

Par ailleurs, quatre militaires ont également été décorés à cette occasion.