Agents de la Cacem et bénévoles débarrassent la mangrove de Port-Cohé de ses déchets

environnement
Dans le cadre de l’Opération "Plus Belle ma Baie", la CACEM organisait vendredi matin (8 avril 2022), une grande opération de nettoyage de la mangrove de Port-Cohé au Lamentin. (Re)voir notre reportage avec Olivier Nicolas dit Duclos.

Cette portion de mangrove de Port Cohé qui jouxte l’aéroport du Lamentin, est littéralement jonchée d’ordures de toutes sortes.

Des incivilités polluent cet espace naturel, avec le risque que les déchets achèvent leur course dans la mer.

De nombreux agents de la CACEM (communauté d'agglomération du Centre de la Martinique ) se mobilisent pour l’occasion avec des bénévoles à leurs côtés.

Brigade de nettoyage
Des agents de la CACEM se mobilisent pour l’occasion aux côtés de bénévoles. ©Aurélie Treuil

Bottes, sacs poubelle et gants de nettoyage, la brigade du propre (une quarantaine de personnes), s’élance le long de la mangrove...Reste de repas, pneus, déchets de chantier en tout genre....Dès les premières minutes, les sacs se remplissent à vue d’œil.

Le lieu est prisé des sportifs mais peu entretenu. Juste derrière, la mangrove et ses étangs où viennent nicher des oiseaux rares. Tandis que les poissons s’y reproduisent à l’abri des prédateurs.

"Il s'agit d'un écosystème fragile protégé par le contrat de baie depuis 2010", précise Luc de Grandmaison, vice-président de la Cacem, président du contrat de la grande baie.

De Schœlcher aux Anses d’Arlet, le contrat grande Baie couvre plus de 50 kilomètres de côte. L’enjeu est de faire cohabiter des zones urbanisées, les plus grandes mangroves de l’île et des zones balnéaires très fréquentées afin de préserver l’une des plus belles baies du monde.

Bénévole pour nettoyer la mangrove
Bénévole pour nettoyer la mangrove de Port Cohé au Lamentin. ©Aurélie Treuil