publicité

Les agents grévistes du PNM investissent l'hôtel de la CTM

Le conflit qui oppose Louis Boutrin, le président du Parc Naturel de Martinique et les salariés grévistes de la structure s'enlise. Depuis lundi 27 novembre, une cinquantaine d'agents grévistes ont décidé d'investir l'hôtel de la CTM à Plateau-Roy pour la journée et la nuit.

© Martinique 1ère
© Martinique 1ère
  • Par Peggy Pinel-Fereol
  • Publié le
La tension est encore montée d'un cran dans le conflit du Parc Naturel de Martinique (depuis le 10 octobre). Les grévistes ont investi le hall de l'hôtel de la CTM à Plateau-Roy lundi matin (27 novembre) avec pour objectif de rencontrer un interlocuteur.

(Re)voir le reportage de Stéphane Petit-Frère, Marc-François Calmo et Marc Balssa  :
Mais si au fils des heures, les forces de l'ordre ont quitté les abords du bâtiment, les agents grévistes du PNM, eux sont restés dans l'enceinte. Une cinquantaine d'entre eux ont même décidé de passer la nuit sur place.
"Après 45 jours de grève, nous sommes déterminés à passer le nombre de jours qu'il faut parce qu'il faut que cette situation cesse. Il faut que nous passions à autre chose parce que travailler dans de telles conditions c'est carrément insupportable" affirme Romuald Nelson, un agent gréviste.

Une intrusion qui n'a pas tardé à faire réagir Alfred Marie-Jeanne en déplacement à Marseille pour la Rencontre Annuelle des Autorités de Gestion des Fonds Européens. Selon le président du Conseil Exécutif de la CTM, "elle est inadmissible et ne saurait être tolérée".

Voir le communiqué du Président du Conseil Exécutif de la CTM : 

Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play