Agents techniques territoriaux : la CGTM obtient des postes supplémentaires et propose la suspension du mouvement

social
Mobilisation des agents technique de la CTM
Mobilisation des agents technique de la CTM devant le lycée Schoelcher à Fort-de-France. ©Martinique la 1ère
Après une longue séance de négociations jeudi soir (6 octobre 2022), au siège de la CTM à Fort-de-France, les dirigeants de la CGTM annoncent avoir obtenu des agents supplémentaires.

Afin de garantir le bon fonctionnement des collèges et des lycées du territoire, la CGTM estime qu'il faut 25 agents ATTEE (Adjoint Technique Territorial des Etablissements d’Enseignement) et 75 PEC (Parcours Emploi Compétences).

Dans l'après-midi, des négociations sont entamées entre les représentants de la CTM et une délégation de la CGTM (SADEM-SGAFP). Les propositions de la CTM (10 recrutements et 2 redéploiements), sont d'abord refusées par le syndicat au point de menacer d'une poursuite de la mobilisation devant les établissements.

Engagement de l'État et de la CTM

Mais en début de soirée, deux faits modifient la situation. "La possibilité de recrutement de 100 PEC a été actée par les services de l’Etat", indique dans un communiqué la CGTM qui annonce également, que "le Président du Conseil Exécutif valide le recrutement de 10 agents supplémentaires ainsi que 2 redéploiements. Cela correspond au total à 20 recrutements et 2 repositionnements sur les 25 signalements que nous avions effectués". 

Dans ces conditions la CGTM, va proposer aux personnels des établissements de suspendre le mouvement mais de rester extrêmement vigilants afin de vérifier la mise en œuvre de la répartition des PEC dans les établissements".

La CGTM suspend mais FO poursuit le mouvement

Dans ce contexte de visite du ministre de l'Éducation Nationale en Martinique, les agents affiliés à la CGTM ont donc repris le travail dans les établissements scolaires du second degré ce vendredi matin (7 octobre 2022). Mais la reprise des cours se fera ultérieurement, car les établissements doivent être nettoyés.En revanche, FO CTM maintient la pression. Une délégation est postée, devant le lycée Joseph Gaillard à Fort-de-France. Le syndicat estime que les propositions de la CTM ne sont pas suffisantes. FO réclame 62 contractuels.Une nouvelle rencontre est prévue dans la matinée...