publicité

L'agresseur présumé d'un chauffeur de bus se constitue prisonnier

Un jeune homme de 21 ans s'est constitué prisonnier à la gendarmerie. Il est soupçonné d'avoir agressé un chauffeur de bus la semaine dernière, ce qui a provoqué l'arrêt des rotations depuis une semaine dans le centre de l'île.

Les chauffeurs de bus du réseau Mozaik en grève (25 janvier 2017) © Martinique 1ère
© Martinique 1ère Les chauffeurs de bus du réseau Mozaik en grève (25 janvier 2017)
  • Martinique 1ère
  • Publié le , mis à jour le
Un jeune homme de 21 ans, originaire de Saint-Joseph s'est constitué prisonnier hier soir (dimanche 19 février 2017) à la brigade de Saint-Joseph. Il se savait recherché et n'a pas résisté davantage. Il est soupçonné d'avoir agressé un chauffeur de bus, la semaine dernière (14 février) à Saint Joseph. Cet énième incident avait révolté les chauffeurs du réseau Mozaik (Fort-de-France, Saint-Joseph, Schoelcher et Lamentin) qui attendaient cette arrestation avant de reprendre le travail. 

Placé en garde à vue, le suspect est présenté à un juge avant d'être placé en détention provisoire. Il sera jugé en comparution immédiate, mercredi (22 février 2017). La raison semble l'emporter chez les chauffeurs qui doivent reprendre le travail mais dans un climat toujours tendu.

Voir le reportage d'Edouard Estripeaut et André Quion Quion
Arrestation agresseur présumé
L'agresseur présumé d'un chauffeur de bus s'est rendu, les chauffeurs devraient reprendre le travail

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play